Actualité générale.Actualités

PALOMA. Mofo Party Plan, les petits génies locaux en première partie de grands internationaux

Mofo Party Plan, le groupe nîmois se produira en première partie de Foals ce samedi 26 octobre. Photo DR/S.Ma
Mofo Party Plan, le groupe nîmois se produira en première partie de Foals ce samedi 26 octobre. Photo DR/S.Ma

Le groupe local Mofo Party Plan, est programmé en première partie de Foals à la Smac Paloma ce samedi 26 octobre à partir de 20 heures.

Leur talent ne fait pas tout. Simon, Jessy, Maxime et Charles, les quatre membres du groupe 100% Nîmois, Mofo Party Plan, ont su à la fois taper aux portes, et saisir les mains tendues. En 2010, les frères De Cellia (Maxime et Charles) et leurs deux copains du lycée Philippe Lamour à Nîmes, tous quatre élèves au Conservatoire de musique de Nîmes, créent leur propre groupe aux influences rock dans toute sa folie, son énergie mais aussi sa pudeur. Impossible pour eux de rester enfermés dans leur chambre à rêver de lives. Une première main tendue, celle de l'association Come on people, les poussera à tenter leur chance à l'occasion du tremplin musical lancé par la ville de Nîmes, Bourse aux Jeunes Talents 2011. Bingo, ils en sortent lauréats. S'enchaînent alors une série de petits concerts, au cœur du chantier de la Smac Paloma, puis une première partie au Café Olive à Nîmes, la sortie d'un premier EP en mars 2012, un passage sur la scène du Festival Transes Cévenoles en juillet 2012. Juste avant ce dernier concert, Mofo Party Plan célébrait sa collaboration avec la Smac Paloma, qui par le biais de sa pépinière artistique, La Belle Paloma, s'est engagée à accompagner nos Nîmois (ainsi que sept autres groupes locaux) dans leur projet artistique par des compétences professionnelles techniques, artistiques et administratives. Une second main tendue. "Notre histoire, c'est un enchaînement de choses, sans Come on people, on aurait pas fait la Bourse aux Talents, sans la Bourse, Paloma ne nous aurait pas connu. Mais il ne faut pas se leurrer, on a eu de l'aide, oui, mais on a aussi toqué à beaucoup de portes. Les choses ne se font pas toutes seules" raconte Charles De Cellia.

S'ils sont accompagnés, les quatre copains tiennent à rester indépendants et n'ont pour l'heure pas de manager, ils gardent le contrôle. "On fait ce qu'on veut." Ce qui ne veut pas dire "n'importe quoi". En résidence dans la grande salle de concerts nîmoise depuis lundi dernier, soit le 21 octobre, Mofo Party Plan peaufine son jeu de scène tout spécialement pour le show qu'ils donneront ce samedi 26 octobre, en première partie du groupe désormais très célèbre, Foals. "Notre musique, c'est du rock énergique, organique, qui parle au corps. Sur scène on veut donner l'impression d'un lâcher-prise. Un exercice difficile parce qu'avec le stress, on peut se renfermer sur soi, mais on a vraiment l'intention de s'amuser" devant près de 1 500 personnes faut-il préciser pour faire un peu plus monter la pression ! La rançon du succès, même si pour l'heure il n'est que local. "Cette expérience avec Paloma nous permet de toucher du doigt le côté professionnel."

Le 28 octobre, sortira sur des plateformes numériques (Deezer, Youtube etc) leur deuxième EP (Chupacabra, réalisé par Gaethan Dehoux, NDLR). Et côté live, Mofo Party Plan rêve de scènes françaises. Si l'Olympia n'est pas encore réservé à leurs noms, les quatre Nîmois, feront partie de la programmation du Festival Trans Musicales de Rennes le 7 décembre prochain.

Stéphanie MARIN

stephanie.marin@objectifgard.com

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité