Actualité générale.ActualitésInsolite

ALÈS Après le studio, P@to rappe face à la caméra

Yoann Viala-Sahnoune, alias P@to. Photo DR/EB
Yoann Viala-Sahnoune, alias P@to. Photo DR/EB
Yoann Viala-Sahnoune, alias P@to. Photo DR/EB

Des projets, Yoann Viala-Sahnoune, alias P@to, en a plein la tête. À tout juste 18 ans, ce jeune rappeur alésien vient de terminer l’enregistrement de son premier album, composé de douze titres, qu’il qualifie d’une « autobiographie ». Mais son ambition ne s’arrête pas là. Avec un ami à lui, il a entrepris de réaliser les clips de ses musiques et de les tourner, pour la plupart, à Alès. « Avec les moyens du bord, nous avons pour l’instant tourné trois chansons : Le temps passe, Vie d’écolier et Génération qui est la vidéo la plus vue sur Youtube. Le prochain tournage sera pour le titre Ma soeur » explique t-il. Pour élaborer la mise en scène de ses clips, P@to cherche l’inspiration en écoutant et ré-écoutant ses mélodies : « Pendant une semaine, je prends un cahier, j’écoute ma musique et je note ce qu’elle m’inspire. À partir de là, j’essaie de faire naître une histoire et un cheminement ». Visibles sur Youtube ou Facebook, ses vidéos sont de plus en plus vues sur sa page officielle « qui a dépassé les 1000 j’aime ! » se réjouit-il.

Un second album en préparation

P@to n’entend pas se reposer sur ses lauriers. Son deuxième album est déjà bien en route, avec déjà onze morceaux ficelés et prêts à être enregistrés. « Il ne m’en manque plus qu’un. Ce sera une reprise de la version instrumentale « Impossible » de James Arthur, en featuring avec une fille » confie t-il. Sachant que le titre le plus attendu est Le poids de mes erreurs, qui a déjà eu beaucoup de succès sur la toile. « Je vise une sortie de ce nouveau CD pour Noël ou début 2014 ». À travers ses nouvelles chansons, il évoque cette fois son envie de gloire « et de dire que si je parviens à avoir une certaine réputation, cela veut dire que n’importe qui peut y arriver tout comme moi ». Et pour l’enregistrement, P@to n’ira pas dans le studio de son cousin à Nîmes comme il a pu le faire pour son premier recueil. « Je vais faire le travail tout seul chez moi en achetant un studio d’enregistrement » dit-il. « Et quand je l’aurai, j’ai envie d’aider les autres chanteurs, de les recevoir et de les enregistrer » projette t-il.

Dans quelques jours, P@to participera au casting Alestar afin de continuer à se faire connaître : « J’espère aller jusqu’à la finale pour pouvoir être sur la scène en décembre ». En attendant, il continue de rapper « pour le plaisir » nourrissant discrètement l’espoir que peut-être un jour il sera repéré par une maison de disques…

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité