Actualité générale.Actualités

GARD. Les fêtes votives gâchées par les excès d’alcool et de violence

Photo DR/
Photo DR/

Entre avril et octobre 2013, 291 fêtes votives se sont déroulées dans le département du Gard, soit un total de 863 journées. Ces fêtes ont nécessité 1222 missions de la gendarmerie départementale, engageant 4773 militaires. Le préfet du Gard, Hugues Bousiges, très pointilleux au sujet des fêtes votives avait prévenu au mois de juillet dernier (Lire ici) : « Nous sommes réunis pour vous annoncer que l’Etat ne prend pas de vacances ». Mais Malgré les dispositifs mis en place lors des fêtes votives de 2013, 61 rixes ou bagarres, contre 51 en 2012, se sont produites sur fond d'alcool. On enregistre donc une augmentation de 19,6 % des faits par rapport à 2012.

Cette année, le groupement de Gendarmerie du Gard ne déplore aucun décès ayant un lien direct avec les manifestations taurines. Cependant, les unités du groupement ont constaté 14 accidents contre 7 en 2012 ayant une relation directe avec les abrivados, bandidos, encierros etc. Malheureusement, les jeunes sont les principales victimes de ces manifestations taurines. Il est à noter un nombre croissant d'interventions impliquant des mineurs et nécessitant leur transport vers des centres hospitaliers. Pour l'année 2013, une tendance se dessine : plusieurs personnes ont été gravement touchées par des coups de couteau.

Lors des différentes manifestations, 468 infractions ont été relevées par les unités du groupement de gendarmerie du Gard pour des conduites sous l'emprise d'un état alcoolique.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité