A la uneActualité générale.Actualités

ALÈS Des pistes pour développer la filière bois en Cévennes

Les professionnels de la filière bois étaient nombreux à participer à la rencontre. Photo DR/EB
Les professionnels de la filière bois étaient nombreux à participer à la rencontre. Photo DR/EB

Après les États généraux de la filière bois Massif central, le bois des Cévennes était à l'honneur ce lundi 25 novembre à la Chambre de commerce et d'industrie Alès-Cévennes. De nombreux acteurs de la filière étaient réunis autour des organisateurs de la journée : la CCI, la Délégation interministérielle à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale (Datar) Massif Central, l’État, l'association Maceo et le réseau d'entreprises Viviers Bois.

La rencontre a débuté autour de la présentation de l'Edec territorial Alès-Cévennes (Engagement de développement de l’emploi et des compétences), puisque l'une de ses actions porte sur le plan de l'emploi et des compétences de la filière bois sur le territoire. Une analyse qui a suscité l'intérêt du commissaire de la Datar Massif Central sur la politique d'accompagnement des salariés et des entreprises mise en place par la CCI. "L'objectif est de croiser la dimension économique développé lors des États généraux de la filière bois Massif central à la dimension ressources humaines que nous avions déjà abordée dans l'Edec territorial" explique Dominique Facelina, responsable du Pôle emploi compétence pour la CCI Alès-Cévennes. Dans la mesure où la filière bois représente une centaine d'entreprises sur le territoire, soit environ 450 salariés, il s'avérait "nécessaire de monter nos propres États généraux pour proposer des actions à la fois économiques et humaines aux professionnels" ajoute t-il.

Les premiers Etats généraux de la filière bois des Cévennes se sont tenus hier à la CCI Alès-Cévennes. Photo DR/EB
Les premiers Etats généraux de la filière bois des Cévennes se sont tenus hier à la CCI Alès-Cévennes. Photo DR/EB

Cet après-midi, le commissaire de la Datar massif Central, Jean-Yves Bechler, présentait les actions issues des États généraux du bois en Massif central selon un schéma inter-territorial visant "à accrocher la valeur ajoutée sur nos territoires". "Il faut penser de manière collaborative, penser territoire et penser consommateur" expliquait-il. Dans le cadre de l'Edec et des États généraux du bois en Cévennes, trois actions ont été proposées et explicitées autour du développement des compétences en entreprises, de l'augmentation de la compétitivité globale de groupes d'entreprises situés sur la même chaîne de valeur et du soutien de l'ingénierie de projet collectif pilote.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité