Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /data/www/root/www.objectifgard.com/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 690
A la uneActualité générale.Actualités

PORTRAIT DU DIMANCHE Marie Rozière, la première créatrice de vêtements pour les malvoyants

Marie Rozière, fondatrice de la société Csoukha. DR/
Marie Rozière, fondatrice de la société Csoukha. DR/

L'idée est née dans son esprit en 2007. Marie Rozière, ancienne responsable commerciale, venait d'être licenciée. Après un voyage au Panama où elle créé une ligne de bijoux en ivoire végétal, elle décide de réaliser le premier vêtement universel. "Personne n'avait jamais utilisé le braille sur des textiles, alors je me suis lancée et j'ai créé mon entreprise en février 2008", se souvient-elle. Elle l'a baptisée "Csoukha", "C" comme création et "soukha" qui signifie la sérénité en philosophie bouddhiste. Mais l'aventure n'est pas de tout repos pour cette nouvelle entrepreneuse, installée à Ners. Dans un premier temps, elle s'assure auprès de la Fédération des aveugles de France que son projet "n'est pas farfelu" puis apprend le braille auprès de l'association Valentin Haüy, dont l'ambition est de soutenir les aveugles dans leur lutte pour l'accès à la culture et à la vie professionnelle. Pendant plus d'un an, c'est un professeur d'informatique, atteint de cécité, qui lui transmettra son savoir.

Du tee-shirt à la carte de visite en braille

Le défi technique relevé, elle développe sa gamme, destinée à la fois aux voyants et aux malvoyants. Car son objectif, c'est avant tout "de promouvoir la diversité et de créer du lien entre tous", souligne la styliste. Le braille est intégré à chaque création qu'elle propose, de façon à informer la personne malvoyante de la couleur du vêtement, de sa matière et des conseils de lavage. "Les non-voyants que je rencontre sont très reconnaissants de cette démarche", se félicite t-elle. Des accessoires vont ensuite venir compléter son activité initiale. Sac, bracelet, casquette, flyers, stylo, briquet, étiquettes adhésives, parapluie, badges... Tout y passe ! Des grands groupes tels que la Sncf, Airbus, Sanofi vont faire appel à ses services. "J'ai réalisé des cartes de visites pour ERDF et Areva, des flyers pour la Mutualité gardoise, des cartons d'invitation pour différentes mairies..." La liste est longue.

Un aspect éducatif

En banalisant le braille sur de nombreux articles, Marie Rozière souhaite également y donner un sens éducatif. "Je trouverai cela intéressant d'intégrer la langue des signes et l'écriture braille dans les petites écoles, juste pour apprendre l'alphabet et permettre aux jeunes de s'ouvrir à la différence", commente t-elle. Et de poursuivre : "Pendant sept ans, j'ai du apprendre ce qu'est l'univers du handicap et j'ai compris l'essentiel de la vie". Son initiative a récemment été salué par le ministère chargé du tourisme qui lui a remis la médaille de bronze.

Cette année, à la demande de la Caisse d'épargne, elle travaille sur une nouvelle matière, le polyester, pour créer des tee-shirts sportifs en braille. Dans quelques semaines, un guide des restaurants édité par la CCI de Montpellier et partiellement traduit en braille par ses soins devrait voir le jour.

Points de vente à Calvisson, Congénies, Nîmes, Paris, Poitiers. Plus d'informations en cliquant ici.

Elodie Boschet

 

 

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “PORTRAIT DU DIMANCHE Marie Rozière, la première créatrice de vêtements pour les malvoyants”

  1. Mme ROZIERE est une Brillante Chef d’Entreprise, dont la dynamique entrepreneuriale interpelle ses interlocuteurs ! son sens de l’esthétique, du style appliqué aux tee-shirt et autres créations de communication en faveur de la non voyance accrue d’un grand humanisme en fait un vecteur de développement économique solidaire et novateur.
    Personnellement je lui ai fait faire des cartes de visite qui à chaque fois que je les échanges entrainent des remarques extrêmement positives et surtout un souvenir de la rencontre professionnelle ou personnelle qui est à l’origine de la remise…Un vrai moment d’échange humaniste qui vient conforter la relation commerciale, dans un Monde ou il est agréable de rimer « professionnalisme et humanité », un vrai bain de jouvence communiquant dans notre société. Merci Mme ROZIERE.
    Christian FAISON. Profession Libérale le 22.05.2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /data/www/root/www.objectifgard.com/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 651