Actualités Gard.

ROUSSON. Les sapeurs-pompiers du Gard font leur vide-grenier au profit du Mali

120 exposants ont répondu présent aujourd'hui à Rousson. DR/EL
120 exposants ont répondu présent aujourd'hui à Rousson. DR/EL

Le Service départemental d'incendie et de secours du Gard organise aujourd'hui un vide-grenier au profit de l'association des Sapeurs-pompiers Gardois pour l'Afrique. Objectif des soldats du feu : récolter 5000€ pour envoyer un container de matériel de secours au Mali.

3 ans que plusieurs tonnes de matériels de pompiers attendent dans la caserne du SDIS 30. Filmé et déjà mis sur palette, le chargement a besoin d'un dernier coup de pouce, et non des moindre, 5000€ pour le transport jusqu'au Mali, partenaire du projet. "Les temps sont durs et les gens sont frileux de donner, en particulier au Mali après les conflits qui ont eu lieu en 2013. Tout comme les institutions. Le Conseil Général nous a imposé des conditions au-dessus de nos moyens pour nous octroyer des subventions, et la mairie de Rousson a bouclé son budget pour l'année. Toutefois, elle nous a tout de même fourni le terrain pour organiser notre vide-grenier", affirme Aziz Traoré, président de l'association, franco-malien.

L'association se démène donc depuis 2 ans pour trouver des fonds et espère enfin atteindre ses objectifs cette année avec 3 vide-greniers organisés d'ici novembre : "L'an dernier, on lançait l'association et on a fait une brocante qui n'a pas bien marché. Il a plu. Cette année, on est plutôt satisfait du démarrage. On a 120 exposants venus de nombreux villages alentours, et ce malgré le fait qu'il y ait beaucoup de vide-greniers dans le coin aujourd'hui", ajoute le jeune pompier. De fait, les bénéfices des emplacements et de la buvette sont directement reversés à la cagnotte. "Notre crédibilité est en jeu, car notre direction nous a fait confiance avec ce projet".

L'Etat malien a d'ores et déjà assuré son soutien à l'association qui sera accueillie et logée sur place lors l'accompagnement du convoi en novembre, si les fonds nécessaires sont rassemblés. "Nous nous rendrons sur place pour rencontrer les sapeurs qui utiliseront ce matériel et les former à son utilisation. Il s'agit d'équipements non sophistiqués (véhicules, outils de désincarcération....) qui ne répondent plus aux normes européennes mais qui sont en bon état", assure de son côté Frédéric Philipe, Trésorier de l'association qui compte quatorze membres actifs.

Prochains vide-greniers : 21 septembre et 9 novembre à Rousson. "Chacun y trouve son intérêt", rappelle le pompier.

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité