Actualité générale.ActualitésSanté.Société

BAGNOLS Canicule : un plan pour veiller sur les plus fragiles

Nadège Blanc, Aldjia Saadia, Marie-Claude Fontreille et Raymond Masse, mercredi matin à l'Espace Seniors de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Nadège Blanc, Aldjia Saadia, Marie-Claude Fontreille et Raymond Masse, mercredi matin à l'Espace Seniors de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le temps n’était pas vraiment caniculaire ce mercredi matin sur Bagnols pour la présentation du plan canicule à l’Espace Seniors, mais qu’à cela ne tienne.

Aldjia Saaidia, conseillère municipale déléguée aux personnes âgées, Raymond Masse, son homologue délégué aux anciens combattants, Nadège Blanc, responsable du service animation et aide à la personne au Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) et Marie-Claude Fontreille, animatrice de l’Espace seniors, ont présenté les dispositions prises par la ville en cas de fortes chaleurs.

« On veille sur eux »

Depuis la canicule meurtrière de 2003, un plan a été mis en place à l’échelle nationale. Sur Bagnols, cela se matérialise notamment par la mise en place d’un registre municipal auquel peuvent s’inscrire toutes les personnes les plus exposées : âgées de plus de 65 ans, isolées ou encore en situation de handicap.

« Cette inscription se fait sur la base du volontariat » rappelle Marie-Claude Fontreille. Elle a pour but de garder un oeil sur les personnes les plus vulnérables lors des fortes chaleurs : « On veille sur eux, on les appelle régulièrement, au moins une fois par semaine », détaille l’animatrice.

Et si la personne ne répond pas au téléphone pendant plusieurs jours ? « A ce moment là on prévient la personne de confiance dont les coordonnées nous ont été confiées lors de l’inscription. Si la situation l’exige, on envoie quelqu’un sur place pour vérifier que tout va bien », explique Nadège Blanc. Et Marie-Claude Fontreille d’ajouter qu’« en cas d’alerte rouge, on envoie des auxiliaires de vie distribuer des bouteilles d’eau et des brumisateurs. »

« Il faut une solidarité collective »

On n’en est pas là pour l’instant : même si le plan canicule est en place depuis le 1er juin, et qu’il le sera jusqu’au 31 août, pour l’heure Bagnols se situe au premier niveau, le vert. Pour que le territoire soit considéré en canicule, il faut que les températures culminent à 36 degrés la journée, et ne descendent pas sous les 23 degrés la nuit pendant au minimum trois jours consécutifs.

Pour que l’été se passe bien pour les personnes vulnérables, Nadège Blanc rappelle qu’il faut « une vigilance collective, une solidarité collective » sur cette question. Le mot de la fin est pour Aldjia Saadia : « les personnes âgées, ce sont un peu nos grands-parents à tous. »

Pour vous inscrire sur ce registre municipal, téléphonez au CCAS de Bagnols au 04 66 39 65 00. Notez qu’un numéro vert d’information sur la canicule est disponible au 0 800 06 66 66. 

Un dépliant de conseils est disponible sur le site internet de la ville de Bagnols, ou en cliquant ici.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité