Actualité générale.ActualitésActualités Gard.PolitiquePolitique.

ALÈS Les jeunes UMP tentent de rassembler les militants

Réunion des jeunes UMP hier soir à Alès Plage. DR
Réunion des jeunes UMP hier soir à Alès Plage. DR

Nicolas Perchoc, benjamin de la majorité au conseil municipal d'Alès, a invité une trentaine de jeunes militants UMP hier soir à Alès Plage pour inciter  la jeune génération du bassin au rassemblement et à l'action. Une première réunion peu enthousiaste du côté du public.

"Il faut se positionner comme le parti d'opposition au PS, car rappelons qu'actuellement, c'est le FN", a annoncé hier soir aux militants UMP Nicolas Perchoc, 21 ans, qui vient d'intégrer le conseil municipal d'Alès aux côtés de Max Roustan. Et d'ajouter sans ménagement : "Le président de la République est nul, comme son gouvernement. Il faut s'occuper des Gardois déçus de Hollande"

Concrètement, la réunion d'hier constituait pour les "jeunes pop" d'Alès, en une première approche, un appel à l'action, soutenu par le directeur de cabinet du maire, Christophe Rivenq, et Pierre Martin, vice-président en charge de la formation professionnelle, présents sur place. "L'UMP est en danger. Il nous appartient, à nous militants, de la relever, et non pas à ceux qui sont enfermés dans leurs bureaux parisiens. Vos positions sont essentielles. On ne sait plus où on va, ni quel est notre projet. Engagez-vous!", a martelé Christophe Rivenq, qui semble par ailleurs décidé à briguer une seconde fois la présidence de la Région aux prochaines élections.

De gauche à croite, Pierre Martin, Léa Boyer, Christophe Rivenq, Nicolas Perchoc et Gaël Bergogne. DR
De gauche à droite, Pierre Martin, Léa Boyer, Christophe Rivenq, Nicolas Perchoc et Gaël Bergogne. DR

Cette séance fut également l'occasion, pour le jeune Nicolas Perchoc, qui manque encore d'expérience pour discourir avec conviction et charisme, de présenter aux militants leurs relais en local. Léa Boyer, 20 ans, déléguée de la 5e circonscription et étudiante en techniques de commercialisation à Montpellier, vient de St-Jean-du-Pin. Elle invite les jeunes à se réunir tous les mois pour fédérer le groupe et faire vivre Alès "avec les idées des jeunes UMP". De son côté, Gaël Bergogne, 20 ans, en DUT Management, est délégué de la 5e circonscription, et souhaite créer une fête départementale, et organiser du collage et du tractage pour montrer que le groupe "est une force militante en local, contrairement au PS et au Front de Gauche".

Reste plus qu'à agir... Des beaux discours n'ont émergé que quelques applaudissements hier soir. Aucune main ne s'est levée du côté des militants qui écoutaient sans broncher. "C'est vrai qu'il n'y a pas eu beaucoup de réactions. Mais je pense qu'ils ont compris le message. Il y avait tout de même du monde ce soir, et c'est déjà bon signe. Il faut maintenant se mettre autour de la table", justifie Léa, qui semble déterminée à se faire entendre.

 

 

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “ALÈS Les jeunes UMP tentent de rassembler les militants”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité