A la uneActualité générale.Actualités

TRANSES CÉVENOLES En images : les talents prometteurs sous le feu des projecteurs de Sumène

Sarah W Papsun. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Sarah W Papsun. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

L'après-midi pluvieuse a laissé place a un ciel dégagé pour l'ouverture, hier en fin de journée, de la 17e édition du festival des Transes Cévenoles à Sumène. Une première soirée placée sous le signe de la découverte, puisque ce sont plusieurs jeunes talents qui sont montés sur la scène.

Le champ des compagnons a d'abord vibré au son de Perfect Hand Crew, trois jeunes montpelliérains surexcités, heureux lauréats du dispositif de repérage des Transes Cévenoles. Grime, trap et bass music ont résonné dans les Cévennes méridionales.

Perfect Hand Crew hier soir au festival de Sumène. Photo Élodie Boschet/Obectif Gard
Perfect Hand Crew hier soir au festival de Sumène. Photo Élodie Boschet/Obectif Gard

Après les montpelliérains, place aux Toulousains. Le duo Bigflo et Oli, jeunes rapeurs de 21 et 18 ans, ont chauffé à blanc leur public avec des morceaux truculents. Usant d'humour et de jeux de mots dans des paroles souvent puissantes, les deux frangins ont bel et bien montré qu'ils étaient sur la route du succès. Cette année, ils ont été sélectionnés par le dispositif FAIR (Fonds d’action et d’initiative rock), qui vise à soutenir le démarrage de carrières d’artistes.

Biglo et Oli. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Biglo et Oli. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Le tandem Biglo et Oli, hier soir à Sumène. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Le tandem Biglo et Oli, hier soir à Sumène. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Coup de projecteurs ensuite sur Sarah W Papsun, un groupe au style proche du math rock, porté par six trentenaires parisiens. Une touche d'électro et le tour est joué. Le public s'est laissé porté par leur show énergique. Comme Bigflo et Oli, le groupe est lauréat du dispositif FAIR, sélection 2012.

Sarah W Papsun. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Sarah W Papsun. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

 

Sarah W Papsun. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Sarah W Papsun. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité