ActualitésPolémique.PolitiquePolitique.

BEAUCAIRE Pour la FCPE du Gard, Julien Sanchez « a du mal à respecter les lois républicaines »

Ecole de Garrigues Planes à Beaucaire Droits réservés
Ecole de Garrigues Planes à Beaucaire Droits réservés

 

A l'occasion de la rentrée scolaire, le maire de Beaucaire, Julien Sanchez, s'est fendu d'un communiqué concernant le traitement des élèves étrangers dans sa commune. Un communiqué qui a provoqué de nombreuses réactions et une certaine polémique.

Par la voix de son président départemental, Joël Gardes, la FCPE du Gard a souhaité également réagir et faire part de son étonnement concernant le maire de Beaucaire qui "semble découvrir les lois de la République et la convention internationale de l’enfant !"

"La FCPE du Gard tient à lui rappeler, qu'il est un devoir de la République et de son École de scolariser tous les enfants sur son territoire. Nous lui rappelons aussi, que le rôle de l'état est d'assurer aussi dans les meilleures conditions l'intégration des élèves allophones arrivant en France. L'état français a ratifié la convention internationale de l’enfant. Il reconnaît le droit de l'enfant à l'éducation sur la base de l'égalité des chances. Il rend l'enseignement obligatoire et gratuit pour tous. Dans son volet éducation, la convention oblige la scolarisation de tous les enfants sur son territoire indépendamment de leur nationalité d'origine. Et oui, monsieur Sanchez, l'école doit être inclusive ! L'école est un lieu déterminant pour développer des pratiques éducatives dans un objectif d'intégration sociale, culturelle et à terme professionnelle des enfants et adolescents allophones. Cette inclusion passe par la socialisation, par l'apprentissage du français comme langue dont la maîtrise doit être acquise le plus rapidement possible. L'école doit être aussi vécue comme un lieu de sécurité par ces enfants et leurs familles.

Le saviez vous ? L'éducation est la première priorité nationale. Le service public de l'éducation est conçu et organisé en fonction des élèves et des étudiants. Il contribue à l'égalité des chances et à lutter contre les inégalités sociales et territoriales en matière de réussite scolaire et éducative. Il reconnaît que tous les enfants partagent la capacité d'apprendre et de progresser. Il veille à l'inclusion scolaire de tous les enfants, sans aucune distinction. Il veille également à la mixité sociale des publics scolarisés au sein des établissements d'enseignement. ( Article L111-1 du code de l'éducation).

Et oui, monsieur le maire, l'école garantit à tous les élèves l'apprentissage et la maîtrise de la langue française. Le droit à l'éducation est garanti à chacun afin de lui permettre de développer sa personnalité, d'élever son niveau de formation initiale et continue, de s'insérer dans la vie sociale et professionnelle, d'exercer sa citoyenneté et de permettre de façon générale aux élèves en difficulté, quelle qu'en soit l'origine, de bénéficier d'actions de soutien individualisé.

L'état doit permettre, l'acquisition d'une culture générale commune à tous les jeunes, quelle que soit leur origine sociale, culturelle ou géographique. C'est la force des grands pays de pouvoir les intégrer et la France l'a prouvé depuis de nombreuses générations.

Pour les parents d'élèves FCPE, l'école inclusive c’est l’école de tous les élèves, celle qui refuse toute discrimination quelle que soit la nature de la différence. Il s’agit d’obtenir la reconnaissance des droits et de la dignité des élèves à besoins éducatifs particuliers et des élèves en situation de toute forme de handicaps.

Ces élèves sont une richesse pour l’école, ils y ont toute leur place. Ils font évoluer le regard de chacun sur l’autre et sur la différence."

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “BEAUCAIRE Pour la FCPE du Gard, Julien Sanchez « a du mal à respecter les lois républicaines »”

  1. « il est un devoir de la République et de son École de scolariser tous les enfants sur son territoire. »

    Allo Léonarda ? non mais allo quoi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité