A la uneActualitésPolémique.PolitiquePolitique.

NÎMES Conseil municipal houleux : Fournier chahuté, Fournier conspué mais Fournier déterminé

Les manifestants aux portes du conseil municipal. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Les manifestants aux portes du conseil municipal. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Dès 7h30, sur la place de la mairie, il était facile de prévoir que ce conseil municipal nîmois du samedi 4 octobre ne serait pas comme les autres. Devant la mairie, une centaine de parents d’élèves font le pied de grue, pancartes à la main, pour interpeller le maire sur la suppression des subventions du centre communal d’actions sociales (CCAS). Tous s’indignent de cette mesure et de la manière dont elle a été passée : « C’est injuste et discriminatoire, s’indigne un père de famille. On a demandé un rendez-vous à M. Fournier mais il fait la sourde oreille. Son adjointe, Mme Barbusse, nous mène en bateau. On nous a mis devant le fait accompli trois semaines après la rentrée ». Alors, ce père de famille comme beaucoup d’autres vont gravir les quelques marches de la mairie pour se rendre au conseil municipal, une séance publique à laquelle tout un chacun est autorisé à assister.

« Scandaleux ! »

Après avoir rendu un hommage à l’ancien président de Région Christian Bourquin décédé le 26 août dernier, après avoir fait observer une minute de silence (la seule minute de silence de ce début de matinée) en mémoire d’Hervé Gourdel, Jean-Paul Fournier passe à l’ordre du jour faisant fi des manifestants arrêtés aux portes de la salle. Mais quelques minutes plus tard, Jean-Paul Fournier revient finalement sur le sujet : « Je vais aborder les cantines scolaires mais ce sera sans débat, prévient-il. La ville de Nîmes va bien au-delà de ce qu’elle devrait faire. Je rappelle que les financements sont passés de 936 000€ en 2001 à 1,9 millions € en 2014 ».  A mesure que la maire de Nîmes continue sa lecture, les sifflets montent dans le public. Un homme crie : « c’est faux ! ». Une femme ajoute : « scandaleux ! ». Ce n’est que l’échauffement.

Excédés, les élus FN quittent la salle. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Excédés, les élus FN quittent la salle. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Le groupe FN applaudit par les parents d’élèves !

Invité par Jean-Paul Fournier à aborder les sujets d’éducation, Jacky Raymond (UDI) ouvre une parenthèse sur un autre sujet épineux : le renvoi de Jean-Marc Soulas de son poste d’adjoint aux festivités : « Il est aujourd’hui absent et très affecté par votre décision, fait savoir Jacky Raymond. Notre groupe est solidaire et nous tenons à souligner son travail remarquable ». Fournier fait la moue. Raymond poursuit : « Le groupe UDI vous renouvelle son désir que vous réintégriez  notre collègue et ami ». Sans prendre la peine de répondre, Jean-Paul Fournier passe à la suite.

Alors que deux décisions seulement ont été votées dans une cacophonie générale, la troisième, qui porte sur l’attribution de subvention aux associations, fait réagir Yoann Gillet, conseiller municipal FN. Il demande la parole et tente d’évoquer l’insécurité à Nîmes mais le sénateur-maire le coupe : « On s’en tient à l’ordre du jour ». Réponse de Gillet : « On ne demande une suspension de séance comme on en a le droit ». Demande refusée. Les élus FN, qui ont bravé Jean-Paul Fournier, quittent la salle sous les applaudissements des manifestants !

Les braillards en question. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Les braillards en question. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Jean-Paul Fournier : « Les braillards, je ne veux pas les voir ! »

Le départ du FN ne va pas pour autant calmer l’assistance. Les sifflets fusent. Des chants jaillissent : « Les parents en colère, les parents en colère… ». Sylvette Fayet (Front de gauche) annonce que les portes de la mairie ont été fermées pour interdire l’accès à d’autres manifestants. Les sifflets redoublent. Jean-Paul Fournier cède et fait rouvrir les portes. Le conseil municipal est au point mort. Les manifestants s’adressent désormais directement au maire : « On veut un rendez-vous, après on s’en ira », assure un parent d’élèves. « Je n’ai pas l’habitude de céder à la pression, répond Fournier. Je vous ai dit que vous auriez un rendez-vous, vous l’aurez, mais je n’ai pas mon agenda sur moi ! ». Avec humour, les manifestants réagissent : « Son agenda, son agenda, son agenda ! ». Excédé, Jean-Paul Fournier impose une suspension de séance d’une heure et s’adresse une dernière fois aux manifestants, le visage rouge : « Je ne vous recevrai pas ! Les braillards, je ne veux pas les voir ! ». Et de filer dans son bureau. Quelle ambiance !

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

9 réactions sur “NÎMES Conseil municipal houleux : Fournier chahuté, Fournier conspué mais Fournier déterminé”

  1. Nimes, le 24 septembre…

    « J’apprends par la presse que la majorité municipale exclut 2000 familles Nîmoises des aides sociales réservées à la cantine scolaire parce qu’elles font le choix de l’école privée. Comment peut on agir de la sorte et avec autant de mépris à l’encontre de ces concitoyens ?
    Déjà des enfants sont affectés par cette décision arbitraire qui va à l’encontre des règles fondamentales de notre république. Je condamne sans réserve cette décision et exige de la majorité un juste retour à l’égalité. »

    Thierry JACOB
    conseiller FN Nîmes

  2. Depuis quand l’argent public doit-il financer le privé. Manque-t-il de cantines scolaires publiques sur Nîmes? Si oui : le financement s’impose si non les parents assument leur choix?
    Que diront les curieux soutiens,FN , le jour où il faudra financer une cantine privée hallal ou casher?
    Fournier n’est pas très fin , pas très démocrate dans d’autres domaines, c’est un euphémisme mais sur ce coup là : il est plutôt logique.

  3. sa phrase plus d aide aux cantine privée et puis c est tout il faudra qu’ ils s y fasses heuuuuu ,,,,!!!!!!!!!scandaleux un détail que j ai pu observer Mr Lachaud au moment du débat cantine n était plus au coté de Mr fournier il était a son coté gauche ,Mr Lachaud pas intéresser ceux qui touche le privée pourtant d ou est il directeur?
    Yvan Lachaud, homme politique français, directeur de l’Institut Emmanuel-d’Alzon, groupe scolaire privé1, né le 4 mars 1954 à Nîmes (Gard), ancien député du Gard et actuel président de la communauté d’agglomération Nîmes Métropole une maman avec 2 enfants 6 et 9 ans bouleverser attrister de voir une tel sanction si brutal .. une nîmoise Laurence .l

  4. Les parents subissent l’arnaque de Jean Paul Fournier qui supprime les aides en cours de route, une fois que les familles ont inscrit leurs enfants dans le privé. Certains parents vont rejoindre le public et il faudra budgéter les aides à venir. Rappelons que ces établissements sont sous contrat et que ces familles payent des impôts.
    Le musée de la romanité coûtera beaucoup aux contribuables mais c’est le choix du sénateur qui parle économie…

  5. @Edouard : nos ne demandons pas à Mr Fournier de financer les cantines du privé mais de traiter avec EGALITE tous les contribuables Nîmois!!!
    Les aides supprimées ne vont pas aux écoles ni même au confort des parents mais au bien-être des enfants qui se retrouvent pris en otage par cette décision. Les enfants des écoles privés ont les mêmes droits que ceux des écoles publiques selon le principe de la république.
    Pourtant aujourd’hui certaines familles qui n’ont plus les moyens de payer les repas en cantine font manger les enfants dans les voitures ou les parcs n’ayant pas forcément d’autre solution!!!
    Les aides étaient basées sur les revenus des parents comme pour vous dans le public et des centaines de familles s’en trouvent privées aujourd’hui cependant ces mêmes familles continuent de payer les divers impôts et donc de financer ces aides!
    Mr Fournier a été odieux et continu de faire le sourd, nous demandons un rendez-vous, un dialogue mais sa seule réponse face à notre colère a été hier  » il faudrait vous y faire » !!!!!! Honteux, surtout dans la mairie ou sont afficher en gros LIBERTE EGALITE FRATERNITE!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité