A la uneActualitésPolémique.PolitiquePolitique.

GARD RHODANIEN L’agglo s’engage sur la reconversion du site d’Ugine

Lors du conseil communautaire, lundi soir (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Lors du conseil communautaire, lundi soir (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le programme du conseil communautaire de l’agglo du Gard Rhodanien, qui s’est tenu lundi soir à la salle polyvalente de Saint-Laurent-de-Carnols, était quelque peu chargé.

Outre la question du règlement intérieur, qui a dérivé sur celle des groupes d’élus, — sur laquelle nous sommes déjà revenus — de multiples autres questions ont été abordées, pas toujours dans le calme.

Un réaménagement complet du site d’Ugine

Ainsi, l’agglo a voté une déclaration d’engagement sur le projet de reconversion du site d’Ugine, à l’Ardoise, à l’arrêt depuis 10 ans et le départ « comme des voleurs » d’Arcelor-Mittal, dixit le président Jean-Christian Rey.

La question, présentée par le vice président Bernard Pasquale, prévoit quelques aménagements majeurs sur le site : « un chantier de transport combiné rail/route, constitué en démarrage d’une cour et de deux voies (…), d’espaces aménagés pour bâtir des entrepôts dédiés pour de la logique ferroviaire, des terrains viabilisés pour accueillir des implantations industrielles », ou encore « des infrastructures de desserte propre au site assurant un impact sans nuisance pour les riverains et les flux de desserte de la ville. »

« On va devoir batailler avec Arcelor-Mittal »

Une décision soutenue par le député Patrice Prat, qui veut « reprendre la main sur l’avenir de ce site, et ne surtout pas se voir dérober ce foncier vital pour notre avenir. » Mais l’élu a prévenu : ce sera difficile. « On va devoir batailler avec Arcelor-Mittal pour avoir un prix de cession raisonnable », a-t-il avancé, avant de prévoir « un certain temps avant le retour sur investissement. »

Pour l’heure, aucune date de mise en œuvre n’a été donnée. A la question de l’élu spiripontain Jean-Marie Daver — « Quand ? » — Jean-Christian Rey a répondu que « l’agglo a fait plus pour ce site depuis quelques mois que ce qui a été fait depuis la fermeture d’Ugine. »

La question a été adoptée à l’unanimité.

En bref :

Le député Prat financera PVSI : l’association « Pôle de Valorisation des Sites Industriels », créée en juin dernier par 7 membres dont l’agglo du Gard Rhodanien, a pour but la favorisation de l’industrialisation des procédés de démantèlement nucléaire. Elle est financée à hauteur de 10 000 euros par chaque membre fondateur. Lors de l’adoption de cette subvention de l’agglo lundi soir, le député Patrice Prat a annoncé qu’il abonderait lui aussi au pot en mettant 10 000 euros de sa réserve parlementaire pour ce « projet majeur pour notre territoire. »

Vers une disparition du SITDOM : une question concernant la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) a dérivé sur la question de l’avenir du Syndicat Intercommunal de Traitement des Déchets et Ordures Ménagères du Gard rhodanien (SITDOM), « qui ne compte plus que 4 communes » a rappelé le conseiller communautaire de Bagnols Serge Rouquairol. Une question à laquelle le président a répondu que « le SITDOM est effectivement voué à disparaître. Il y a une possibilité de fusion avec le SICTOMU (son homologue uzétien, ndlr), ou encore une intégration dans les services de l’agglo. »

Jean-Christian Rey et les « saloperies » : la vingtième question abordée lundi, ayant trait à des subventions à des associations culturelles, a provoqué une réaction un peu vive du président de l’agglo. La cause ? La remarque du conseiller FN Stéphane Pérez qui, bien que « favorable à l’accompagnement des associations », regrette que « des écoles de musiques qui relèvent de l’agglo sont de gros problèmes de financement. Certaines n’ont même pas de quoi se payer un accordeur. » De quoi énerver Jean-Christian Rey : « C’est tout à fait faux. Mais là au moins, on me le dit en face, d’habitude, c’est dans mon dos qu’on dit ce genre de saloperies. Et quand on parle dans mon dos… » Une voix venue de l’assemblée se chargera de finir la phrase présidentielle, dans des termes que la décence nous préservera de reproduire ici.

De la position du « h » : le nouveau maire de Goudargues, élu cet été, n’a pas un nom très compliqué. Pour autant, Fred Mahler a pris la parole lors du conseil d’agglo de lundi soir pour rectifier les choses : « j’ai reçu pas mal de convocations, avec mon nom écrit Malher, mais mon nom s’écrit bien Mahler. C’est peut-être un détail pour vous… » L’élu n’a pas terminé sa phrase, mais vous l’aurez fait vous même.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

1 commentaire sur “GARD RHODANIEN L’agglo s’engage sur la reconversion du site d’Ugine”

  1. en lisant ces propos je me dis qu’il y en a qui ont les chevilles qui enflent d’autres qui prennent le teston comme l’on dit à Marseille « hé bientôt il ne passera plus sous le porte d’aix » et puis il y en a qui ne devraient pas sortir du SITDOM ils ont le même langage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité