Actualité générale.ActualitésFaits Divers

DIONS Coupé du monde après les intempéries, le village a retrouvé ses accès

Impossible d'accéder au village de Dions jusqu'à aujourd'hui 15 heures. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Impossible d'accéder au village de Dions jusqu'à aujourd'hui 15 heures. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Impossible d'accéder au village de Dions jusqu'à aujourd'hui 15 heures. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

La commune de Dions a été particulièrement touchée par les intempéries. La route départementale 22, qui permet l'accès au village, a été coupée à la circulation hier matin. Son accès a été rétabli sur une voie cet après-midi.

Jusqu'à 15 heures aujourd'hui, il était encore impossible d'accéder au village, à moins d'être du coin et de connaître un petit chemin communal qui traverses les vignes. En effet, la départementale 22 qui traverse Dions et rejoint la Calmette a été complètement éventrée par la force des intempéries qui se sont abattues sur le secteur. "Du coup, hier, nous n'avons pu bénéficier d'aucune aide extérieure. Nous nous sommes débrouillés par nous-même", indique Marc Gibert, le maire. Dans la petite commune de 580 habitants, plusieurs maisons ainsi que le temple ont été inondés et le clocher de l'église a été partiellement détruit. "Nous avons du mettre en place un périmètre de sécurité tout autour car nous craignons qu'il soit déstabilisé", explique le maire. De plus, les sinistrés subissent des coupures d'électricité et d'eau. "Les élus du conseil municipal se chargent de distribuer des bouteilles dans chaque foyer", assure Marc Gibert.

La RD 22 a été coupée, isolant la commune.
La RD 22 a été coupée, isolant la commune.

L'inquiétude demeure

Si les travaux de nettoyage et de remise en état ont démarré, les habitants de la commune ainsi que les élus restent inquiets pour les prochains jours. "Nous sommes à nouveau en alerte rouge donc nous nous attendons à des dégâts complémentaires d'ici mardi", déclare le maire. Le plan communal de sauvegarde a été activé en mairie et une surveillance est assurée en continu, jusqu'à la fin de l'alerte. Actuellement, une vingtaine de sapeurs-pompiers est sur place. Les précipitations devraient reprendre demain, en début de matinée.

Le bus qui devait assurer le ramassage scolaire vendredi matin n'est pas arrivé à destination.
Le bus qui devait assurer le ramassage scolaire vendredi matin n'est pas arrivé à destination.

Elodie Boschet

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité