Actualités

GARD Le retour de Météo France sur le dernier épisode cévenol

Cumul des précipitations (en mm) en 42 jours du 1er septembre 2014 au 13 octobre 2014 © Météo-France
Cumul des précipitations (en mm) en 42 jours du 1er septembre 2014 au 13 octobre 2014 © Météo-France

Du 10 au 13 octobre, des intempéries plus ou moins fortes se sont abattus dans le Gard et dans ses départements limitrophes. Les alertes aujourd'hui levées, Météo France fait un retour sur cet épisode cévenol, le quatrième depuis début septembre.

L'Hexagone est depuis un mois sous l'influence d'un régime perturbé de sud-ouest piloté par un vaste système dépressionnaire positionné sur l'Atlantique. Cette situation favorise la remontée sur la France de masses d'air chaud et très humide en provenance de la Méditerranée dont la température de surface a été, en septembre, plus chaude que la moyenne sur toute sa partie Nord-Ouest. Avec la configuration géographique particulière de la côte languedocienne et des Cévennes, la conjonction de ces ingrédients conduit à des épisodes de pluies intenses, typiques de cette région. L'épisode qui s'est déroulé du vendredi 10 au lundi 13 octobre fait suite aux trois autres épisodes qu'a connus cette région depuis début septembre (les 16-17 septembre, le 29 septembre, le 6 octobre), conduisant à une saturation des sols en eau.

Chronologie des évènements :

Vendredi 10 octobre, un premier phénomène cévenol a touché le nord-est de l'Hérault, le Gard et l'Ardèche, s'accompagnant de cellules stationnaires, notamment sur la région de Nîmes. Ces cellules ont provoqué localement de forts cumuls de pluie (plus de 200 mm* en quelques heures). Les précipitations se sont ensuite évacuées par l'Est durant la nuit de vendredi à samedi. Après une accalmie durant la journée de samedi, les précipitations ont repris dans la matinée de dimanche avec un nouveau phénomène cévenol qui a concerné les mêmes trois départements et a pris fin en tout début de matinée lundi 13 octobre. Il a apporté par endroit entre 100 et 150 mm supplémentaires, et localement plus de 200 mm.

Entre le 9 et 13 octobre, Météo-France a relevé :

559 mm à Barnas (07), dont 310 mm pour la seule journée de dimanche
415 mm à Valleraugue (30), dont 153 mm dimanche
381 mm à Sainte-Anastasie (30) près d'Uzès
361 mm à Villefort (48), dont 192 mm dimanche
147 mm à Les Plans (34)

Si ce type de situation n'est pas rare dans cette région, c'est la succession d'épisodes pluvieux intenses qui revêt un caractère remarquable. En moyenne, on enregistre des épisodes méditerranéens violents tous les deux à trois ans.

Depuis le 1er septembre, Météo-France a relevé :

1 056 mm à Barnas (07), soit 3,7 fois la normale*** d'un mois d'octobre
849 mm à Villefort (48), soit 3 fois la normale
719 mm au Caylar (34), soit 4 fois la normale
711 mm à Salindres (30), soit 4 fois la normale

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité