A la uneActualité générale.PolitiqueSociété

PONT-DU-GARD Le collectif Liberté-Gratuité maintient la pression

Ce matin au Pont-du-Gard. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.
Ce matin au Pont-du-Gard. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.

Après le dépôt d'un recours devant le tribunal administratif de Nîmes, le collectif Liberté-Gratuité s'est de nouveau réuni ce matin au Pont-du-Gard pour réclamer la gratuité de l'accès au site.

Ce matin alors que les rayons du soleil automnal caressaient les rives du Gardon, de multiples associations de randonneurs pédestres et cyclistes ont foulé une nouvelle fois l'aqueduc romain. Depuis plus d'un an, date de la création du collectif Liberté-Gratuité-Pont-du-Gard, ces militants associatifs réclament la gratuité pour tous les usagers (exceptées les voitures, NDLR) de l'accès au site. En avril 2013, l'EPCC – Etablissement Public de Coopération Culturelle – qui dépend du conseil général du Gard a mis en place un "péage" pour les visiteurs. Ces derniers doivent à présent s'acquitter d'un droit d'entrée qui varie de 10 à 18 euros, selon leur moyen de locomotion.

"La mise en place d'un péage sur la route départementale 981 est tout simplement illégale puisque cette route relève du domaine public", avance Jean-Yves Gréhal, porte-parole du collectif. Il y a quelques jours, le collectif a mis ses menaces à exécution en déposant un recours devant le tribunal administratif de Nîmes.

Pour éteindre la contestation, le président de l'EPCC Paolo Toeschi a accordé la gratuité de l'accès au site aux Gardois. Pas suffisant pour l'association qui balaie d'un revers de main cette avancée : "Visiblement Mr. Toeschi fait de la politique et pas de la gestion ! Cette carte, qui permet aussi la gratuité aux Gardois qui circulent en voiture, leur fait perdre de l'argent", réagit Jean-Yves Gréhal, "les piétons ne rapportent pas grand chose à l'EPCC. Ce qui rapporte au Pont-du-Gard ce sont les voitures et les cars. Ce sont eux qu'il faut faire payer, pas nous". Seulement : avant la mise en place de ce droit d'entrée, l'EPCC se plaignait des dizaines de cars garés anarchiquement près du site qui laissaient échapper des centaines de touristes…

Craintes de privatisation du site

La manifestation n'a pas bonne presse auprès des syndicats de salariés de l'EPCC. A travers une lettre ouverte, FO et la CFDT dénoncent les "combats idéologiques" de ces militants qui "mettent à mal les 110 emplois".

"Les salariés font fausse route. On connait les grandes difficultés financières du conseil général", glisse Jean-Yves Gréhal qui craint une "privatisation" du site pour remplir les caisses de la collectivité. "Si le Pont-du-Gard est géré un jour par une société type Culturespaces, la première des économies qu'elle fera sera sur le nombre de salariés ! Ces gens là, instrumentalisés par la direction, se trompent de combat", soutient Jean-Yves Gréhal.

Lire aussi : COUP DE GUEULE : « Résistons et récupérons notre Pont-du-Gard ! »

Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

8 réactions sur “PONT-DU-GARD Le collectif Liberté-Gratuité maintient la pression”

  1. A ma connaissance le Président du pont du Gard c’est Monsieur. Dumas et ce matin il n’y avait pas plus de 80 personnes dont beaucoup de vélos des Angles !
    J’ai aussi noté qu’il n’y avait plus aucun élus pour soutenir cette action .
    Quand a la carte d’abonnement gratuite pour les Gardois c’est une excellente chose ,elle nous permet de profiter librement du site toute l’année avec la famille et des amis .
    Quand a ce monsieur Greal qui a. Si mauvaise presse à Castillon le personnel a bien raison de l’interpeller car c’est bien lui le faux nez politicien qui veut privatiser le site .la gratuité totale engendrerait immédiatement des millions de pertes et donc plus de gratuité pour les Gardois. ,des licenciements massif ,plus de festival
    Voilà le mode de gesse timon que propose égoïstement cette équipe de retraite C’est insoutenable !!

    1. Personne ne demande la gratuité totale pour tous.

      Il s’agit juste de rendre l’ACCES libre aux piétons et aux cyclistes et uniquement l’ACCES.
      Faire payer le parking ? OUI.
      Faire payer la visite des musées aux piétons et autres ? OUI.

      Il faut une sacrée dose de mauvaise foi pour oser affirmer autre chose et prétendre que cet accès libre mettrait le Pont du Gard et ses salariés en danger !

  2. J’ai vraiment honte de ce débat, c’est totalement ridicule et je suis de tout coeur avec les salariés du Pont du Gard qui subissent cet acharnement depuis plus d’un an.

    L’accès au Pont du Gard est déjà libre et gratuit pour les Gardois alors pourquoi vouloir sacrifier 110 emplois ? Il s’agît de personnes qui au quotidien font vivre ce magnifique site UNESCO, entretiennent chaque recoin de garrigue et tous les espaces de découverte.

    Ne vaudrait-il pas mieux que ce collectif s’occupe des problèmes de chômage dans notre département ? Ce serait sans doute bien plus utile.

    J’ai vraiment honte pour l’image que cela donne de notre département à l’échelle internationale, heureusement que tout le monde ne met pas en péril les emplois des autres.

  3. Ce dernier commentaire porte en lui toute la mauvaise foi et l’hypocrisie ,la démagogie de cette demande .
    J’ai vécu il y a 8 ans le site ouvert au piéton Résultat : voitures ,cars Français et étrangers déversaient leurs flots de visiteurs aux entrées du site qui de fait devenaient des piétons et ne payaient pas A cette époque cela nous a conduit à la faillite avec la chambre de commerce et après à ce que les impots des Gardois payent des millions pour les touristes ! C’est une drôle de façon de gerer.
    Au moins peut on reconnaître aujourd’hui que les Gardois ne payent plus et que les visiteurs par millions eux viennent de plus en plus nombreux et font vivre notre département .
    Il faut effectivement une sacrée dose de mauvaise foi pour oser dire et écrire que la gratuité pour les Gardois c’est perdre leur liberté !

    les Gardois sont fiers à juste titre de leur Pont et avec le personnel ils ne sont pas la pour gérer les  » pissotieres  » pour les cyclistes des Angles comme ce dernier dimanche mais pour travailler et vivre avec et de leur patrimoine .

    1. Si je comprends bien, du moment que les gardois ne payent pas, tout va bien ? Et que les autres aillent se faire foutre et pisser ailleurs ? Beau programme pour faire du Pont du Gard un site accueillant…
      Ok, gardois, je vous laisse vos pissotières. Vous pourrez continuer à y marquer votre territoire exclusif.

  4. Cher PADICI et D’AILLEURS
    Vous nous avez très bien compris ! Nous n’avons aucune leçons d’accueil à recevoir de la part de personne qui ont un tel mépris pour un lieu tel que le pont du Gard
    Vous ne payez rien dans le Gard ,vous venez faire votre petit tour à vélos et nous laissez nous tout payer Bonjour la solidarité !!
    Que diriez vous si nous faisions la même chose chez vous dans le Vaucluse ou bouches du Rhône !
    Allez respectez nous enfin ,nous les anciens ,nos jeunes et leurs familles qui ont besoin de boulot pour vivre
    Vous avez assez de routes et de chemin pour assouvir votre loisir sans massacrer le pont du Gard .
    Regarder l’image ridicule de vieux grognard que vous avez donné à la télévision en begaillant des inepties !
    Allez rentrez à la maison et soyez raisonnable .A vos âges voyons ….!

    1. Vos arguments sont convaincants.
      Je m’en vais, de ce pas, demander au Conseil Général de rendre payant les accès piétons pour voir le Pont St Bénézet, le Palais des Papes et autres sites qui sont aujourd’hui « massacrés » par les touristes (surtout par les Gardois ?).
      Si tous les Conseils Généraux faisaient comme celui du Gard, tout serait tellement plus beau et convivial en France !

  5. J’ai voulu aller voir à 11h à l’entrée du pont combien de personnes venait manifester .
    La ,il a fallu attendre et attendre car il y avait très peu de monde .Puis des gars à vélo sont arrives des Angles Au total au maximum une petite centaine de papis et mamies de mon âge (70ans ) qui écoutaient une dame qui était très en colère du peu de monde présent . Puis un gars à encore parlé ,genre bourgeois parigo installer ici ,surtout préoccupé de se faire voir des journalistes
    Bon enfin ça part pour le pont et la grande rigolade pour faire du monde on prend des touristes avec nous ,certains protestent ,d’autres rigoles , les autres interrogent  » ah vous protestez parceque c’est gratuit ?  » Étonnant.j’entend « ils sont barges ces gars ,ils ont perdu leur liberté parceque c’est gratuit ! »
    Moi aussi j’en ai eu assez je me suis fais mon opinion moi même en les écoutant .le grand gaillard avec son pul violet qui râlé parce qu’il n’y avait pas d’élus pour les soutenir Pas commode celui la avec sa banderole !
    Enfin nul je vous dit ,un vrai bide ,une mascarade ,un rassemblement ridicule ,et des touristes mécontents qui l’ont bien fait savoir C’est honteux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité