Economie

ARAMON La centrale EDF menacée de fermeture, Patrice Prat dénonce « la brutalité » de la décision

Le député Patrice Prat, le maire d'Aramon Michel Pronesti et le conseiller général Juan Martinez, à Aramon (Photo : Florian de Vivo)
Patrice Prat, Michel Pronesti et Juan Martinez (Photo : Florian de Vivo)
Patrice Prat, Michel Pronesti et Juan Martinez (Photo : Florian de Vivo)

La direction d’EDF a annoncé jeudi son intention de fermer définitivement sa centrale électrique d’Aramon.

Une rencontre entre le député Patrice Prat, le maire d’Aramon Michel Pronesti, le vice-président du Conseil général Juan Martinez et les représentants du personnel du site s’est tenue vendredi après-midi.

« Cette décision ne nous laissera pas sans voix »

130 agents, mais aussi beaucoup de prestataires travaillent sur le site. Les agents devraient être redéployés sur d’autres sites d’EDF, mais la fermeture ne se ferait pas sans conséquences pour le territoire.

Le député a dénoncé « cette décision qui surprend par sa brutalité », alors qu’« EDF avait coutume jusqu’ici de dialoguer avec ses salariés et son environnement institutionnel, respectant ainsi un minimum vital de formalisme. L’annonce de jeudi après-midi est tombée telle un couperet, jetant le trouble et le désarroi parmi les salariés. »

Et Patrice Prat de prévenir : « Cette décision ne nous laissera pas sans voix et l’Etat devra avec EDF prendre ses responsabilités. »

Thierry Allard

34 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

2 commentaires

  1. C’est effectivement un vrai coup dur pour le Gard et le canton d’Aramon. Mais la loi de transition énergétique, votée par les députés P.S. est passée par là, et, MM. Montebourg et Proglio ne
    sont plus en poste..

  2. Fessenheim, site nucléaire dangereux, devait fermer en priorité: promesse de futur président de la république. Or, c’est Aramon qui ferme bien avant la date prévue, suite aux injonction d’EDF dont l’actionnaire principal est l’Etat, aux commandes duquel se trouve un gouvernement PS! Le PS approuve donc la fermeture d’Aramon! Prat député PS et Martinez, conseiller Général PS, essaient de donner le change. Mais que va donc faire Pronesti, ex agent EDF et , parait-il, maire communiste, en pareille galère?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité