Faits Divers

NÎMES Une mandataire judiciaire détourne près de 100 000 euros

Photo d'illustration. Droits réservés.
Photo d'illustration. Droits réservés.

Début juillet, le Juge des Tutelles à Nîmes remarque des anomalies dans la gestion d'une mandataire judiciaire chargée de la protection des majeurs. La Brigade financière de la sûreté départementale de Nîmes ouvre une enquête qui met rapidement en évidence que la mandataire judiciaire, une femme âgée de 33 ans, profite de ses pouvoirs pour détourner des fonds des personnes sous tutelle dont elle avait la charge et ce, depuis 2011. En juin 2014, ayant compris les soupçons qui pesaient sur elle, elle disparaît.

Convoquée par la brigade financière et placée en garde à vue en août dernier, la mise en cause avoue alors avoir détourné 2 800 euros au préjudice de deux de ses « protégés ». La poursuite des investigations permet d'établir que la mandataire judiciaire avait en réalité détourné l'argent de huit victimes pour un préjudice évalué entre 80 000 et 100 000 euros.

Placée à nouveau en garde à vue le 25 novembre, elle maintient ses premières déclarations malgré les charges accablantes. Déférée au Parquet, elle a été laissée libre et placée sous contrôle judiciaire.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close