ActualitésSociété

BAGNOLS ZEP « On a obtenu pas mal de choses, mais on sera quand même attentifs »

Le 10 décembre dernier, devant le bureau de l'inspection académique de Bagnols (Photo : Thierry Allard : Objectif Gard)
Le 10 décembre dernier, devant le bureau de l'inspection académique de Bagnols (Photo : Thierry Allard : Objectif Gard)

Le combat pour le maintien des moyens de l’ancienne zone d’éducation prioritaire (ZEP) sur le collège du Bosquet et les écoles Jules-Ferry, Maria-Montessori et Jean-Macé de Bagnols semble proche de sa fin.

En effet, la représentante des parents d’élèves du collège du Bosquet Muriel Averseng nous a affirmé que le directeur de cabinet de la rectrice Laurent Thieffaine lui a confirmé par téléphone le maintien de la quasi-intégralité des moyens pour les établissements concernés pour une durée de 4 ans, comme l’avait annoncé le député Patrice Prat en décembre dernier.

« On va rester actifs »

« Il m’a dit mardi soir au téléphone que sur les écoles on aurait le maintien des moyens à l’identique de la ZEP, avec des seuils d’effectifs identiques et une comptabilisation des enfants de 2 ans, explique Muriel Averseng. Pour le collège, on passe à 27 élèves par classe, soit le niveau des REP (réseaux d’éducation prioritaire, ndlr). Avant on était à 24, mais on limite les dégâts : sinon c’était 30 élèves par classe. »

Par ailleurs, « la coordination du réseau est maintenue à son niveau actuel, soit un mi-temps », poursuit la représentante des parents d’élèves, qui indique par ailleurs que « la seule chose qui n’est pas encore déterminée est l’accompagnement éducatif. C’est encore en discussions avec le DASEN, sachant que la consigne du ministère est de réduire l’accompagnement à l’échelle nationale, donc on s’attend à une baisse des moyens. »

« On a quand même obtenu pas mal de choses malgré le fait qu’on soit sorti de la carte, ça aurait pu être pire », note Muriel Averseng, avant d’ajouter : « mais on sera quand même attentifs pour voir comment va évoluer la mixité, comment la mise en œuvre va se passer. On va rester actifs, avec une évaluation annuelle des moyens. »

Ne reste plus qu’une chose : « par contre on aimerait avoir un écrit qui acte ce qui m’a été annoncé. » A bon entendeur…

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité