Actualités

PONT DU GARD L’office de tourisme lance un diagnostic numérique du territoire

L'office de tourisme du Pont du Gard (Photo : OT)
L'office de tourisme du Pont du Gard (Photo : OT)

En 2014, 75 % des français ont indiqué utiliser internet pour préparer leurs vacances. Une preuve de plus de ce qu’on savait déjà : internet est désormais incontournable, et dans le tourisme également.

Alors pour savoir où en sont les communes et les structures touristiques de la Communauté de Communes du Pont du Gard, l’office de tourisme s’apprête à lancer un diagnostic numérique du territoire.

Des ateliers numériques à partir de septembre

Un outil conçu par Vanessa Waisler, animatrice numérique de territoire, « pour voir où on pèche dans le domaine du numérique, sachant qu’il y a encore beaucoup de personnes qui ne se rendent pas compte de l’utilité d’internet. »

Un questionnaire qui sera adressé par mail, avec des questions concernant l’équipement numérique de la structure, la présence sur internet ou encore le référencement. « L’idée est de faire un état des lieux global, il faut donc qu’un maximum de structures répondent », explique Vanessa Waisler.

Derrière ce diagnostic se cachent des ateliers numériques, qui seront définis en fonction des besoins qui remonteront. Un procédé déjà éprouvé par l’agglo du Grand Alès. Pour Vanessa Waisler, « le diagnostic est indispensable pour monter le plan d’actions et définir les ateliers » qui seront proposés à partir de septembre 2015.

« Améliorer l’attractivité du territoire tous ensemble »

Dans un deuxième temps, l’office de tourisme du Pont du Gard se penchera sur « la phase d’accueil numérique, avec un site mobile, une application, de la réalité augmentée, mais pour faire ça il faut une couverture réseau optimale, ce qui pose la question du Wi-Fi communal », projette l’animatrice numérique du territoire. In fine, « le but est d’améliorer l’attractivité du territoire tous ensemble. »

Pour l’office de tourisme enfin, ce diagnostic recouvre aussi un autre objectif : « celui de montrer qu’on peut jouer ce rôle d’accompagnant. On espère créer un réseau », annonce Vanessa Waisler.

Le questionnaire sera adressé à partir du 5 mars, y répondre prend environ un quart d’heure.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité