A la uneActualitésPolitique

RÉGIONALES Dumas, Denat, Verdier… Les socialistes déposent leur candidature

Les députés socialiste : Patrice Prat (à gauche), Françoise Dumas (au centre), Fabrice Verdier (à droite) / Objectif Gard.
Les députés socialiste : Patrice Prat (à gauche), Françoise Dumas (au centre), Fabrice Verdier (à droite) / Objectif Gard.
Les députés socialistes : Patrice Prat (à gauche), Françoise Dumas (au centre), Fabrice Verdier (à droite) / Objectif Gard.

Les socialistes ont jusqu’au 4 mai pour déposer leur candidature en vue des régionales de décembre. Charge au conseil fédéral de valider ou non la liste le 28 mai. 

A peine sorti des départementales, le Parti Socialiste se penche sur les régionales des 6 et 13 décembre. Dans le Gard, la préparation du scrutin a, pour plusieurs raisons, une saveur particulière. D’abord, c’est le Gardois Damien Alary, actuel président de la Région languedocienne qui épaule la secrétaire d’Etat Carole Delga dans sa conquête de la super région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussilon. Après quelques incertitudes, l’ancien président du Département a annoncé samedi dans l’Aude qu’il serait tête de liste dans le Gard, et non dans l’Hérault comme certains le pressentaient.

delga-alary
La secrétaire d’Etat Carole Delga et Damien Alary, président de la région languedocienne. Photo : Droits réservés.

Le conseil fédéral désignera la liste

Toujours sous la tutelle de Solférino, la fédération du Gard a mis en place un processus interne bien différent des douze autres fédérations de la circonscription électorale… Ce qui n’est pas sans en irriter certains. Concrètement, les candidats désireux de défendre les couleurs du PS aux régionales ont jusqu’au 4 mai pour se manifester auprès de la fédération. Parmi les règles impératives à respecter : être à jour de ses cotisations, ce qui dans le Gard, n’a pas toujours été respecté par les élus.

Pour l’heure, une vingtaine de candidature a été réceptionnée. On y retrouve, par exemple, celles des députés Fabrice Verdier et Françoise Dumas, de l’ancien président du Département Jean Denat ainsi que du jeune rapporteur de l’Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène. Après la clôture du dépôt des candidatures, il reviendra à une commission (composée du Premier fédéral Emeric Bréhier, de la direction nationale et du tandem Delga/Alary) de composer la liste gardoise de 22 candidats, qui devra être approuvée par le conseil fédéral le 23 mai. « Sept jours avant la convocation de ce conseil, les membres recevront cette liste. Si certains ne sont pas d’accords, ils pourront toujours faire une autre liste« , nous explique une source proche du dossier.

Quid du frondeur Patrice Prat ?

Ce processus a généré son lot d’indignation : « C’est scandaleux, avant c’était aux militants de désigner la liste« , s’indignent plusieurs socialistes, qui craignent de voir « Alary choisir ses candidats sur un bout de table. De toute façon, la liste sera entérinée par le conseil fédéral qui n’est jamais allé à l’encontre d’une décision de la fédé« . Dans les autres fédérations socialistes de la super-région, les militants sont appelés à voter en juillet. « La tutelle prendra fin en juin, après le congrès de Poitiers. On aurait pu attendre avant de précipiter les choses« , poursuivent d’autres frondeurs, toujours sous couvert d’anonymat.

Beaucoup moins discret, le député Patrice Prat, n’a pas fait dans la dentelle en s’insurgeant publiquement sur facebook : « Décidément, aucun de ces élus n’a tiré un seul enseignement des défaites électorales et voilà qu’ils renouvellent sans honte des pratiques et des comportements qui ne sont plus acceptés par l’électorat et plus généralement par l’opinion publique. Parce que les temps changent, il est temps dans ce département de changer. Je vais m’y appliquer !« .

Le parlementaire sera-t-il en capacité de monter sa propre liste ? Affaire à suivre…

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

12 commentaires

  1. C’est marrant ce procédé que des alimentaires de la politique. C’est un peu une émission de télé réalité pour les pros de la politique. Génial entre des parlementaires un ancien nouveau maire et un bobo parisien de l’observatoire du truc qui remplit le frigo c’est un beau programme.

  2. Les statut du PS prévoient une commission d’investiture composée des mandataires des motions issus des congrès qui élabore la liste .Seul dans la région le Gard votera avant le congrès, surprenant non? Contrairement à ce qui est écrit les membres du conseil fédéral suivant les statuts pourront même après le vote du conseil fédéral proposer une liste alternative au vote des militants A moins que la tutelle s’assoit sur les statut
    Parmi ceux que l’on a appelé les « rénovateurs » beaucoup sont surpris que des députés élus fasse acte de candidature à ces régionales ,n’est ce pas une forme de manque de confiance en l’avenir ? Certain ont dans le passé fait preuve d’un bel appétit ,tentative de prendre une grande ville,députation et conseillére régionale ,ce n’est pas comme cela que l’on renouvellera notre parti Que les battus d’hier cherche un complément de rémunération celà peut se comprendre mais ce n’est pas comme cela que du sang neuf arrivera dans notre parti
    Les militants seront ils une fois de plus cocus ?la balle est dans le camp de la tutelle et de Damien Alary
    Alain Fabre ( bureau fédéral ) Nous ne sommes pas anonymes

  3. Fabre soyez sérieux personne ne vous appelez les rénovateurs vous vous êtes surnommé les rénovateurs .
    En off votre petit groupe porte un autre surnon …. Beaucoup moins glorieux

    1. Avoir un surnom que vous dites peu glorieux montre au moins que l’existe
      Si vous n’avez que çà à reprocher à mon commentaire ,lui pas anonyme e n’est pas bien grave
      A la différence de beaucoup ,nous et je ne sommes candidat à rien Nous payons nos cotisations et ne vivons pas de notre parti Il est vrai que la parole libre dérange toujours les serviles serviteurs des apparatchiks

    2. Au ait notre petit groupe a réuni 300 signatures de militants Ps sur le Gard ,en effet c’est nous qui nous sommes appelés « rénovateurs  » simplement parce que nous voulions rénover notre parti
      Quand au off dont tu parles ,c’est le propre de tous ceux qui n’ont pas le courage de leurs opinions ,pour notre part rénovateurs ou pas avons toujours avancé à visage découvert et toi ?

  4. Au fait, c’est pour qui le non cumul des mandats ?
    Au fait, c’est pour quand le non cumul des mandats ?
    Au fait, c’est pour où le non cumul des mandats ?

  5. Françoise Dumas était élue à la région en 2010 et a démissionné l’an dernier. Pourquoi recandidater maintenant?
    Verdier avait annoncé en 2012 qu’il allait démissionner, puis qu’il restait élu, pour ne pas se représenter en 2015. Quid de sa promesse?

    Cadène? Oui, pourquoi pas. Mais où était-il pendant la campagne des cantonales?

    Denat, oui. C’est un homme de Valeur et sa défaite à Vauvert est injuste.

    J’espère que sur cette liste on va retrouver des militants ou élus, que nous avons pu apprécier au cours de la campagne des denières cantonales. Ceux qui sont restés chez eux (anticipant une défaite de la gauche sur le dpartement)… qu’ils continuent à rester chez eux!!

    1. Assach
      Tu as tout à fait raison ,il faut que les choses se fasse démocratiquement ,et aussi qu’un sang nouveau arrive ,des militants issus du monde réel ,et non que des professionel

  6. MESSAGE A L’ATTENTION DE CEUX (élus et candidats) qui NOUS « DIRIGENT » (vers l’abime):
    Extrait dialogue de Michel AUDIARD : « Monsieur, je suis bistrot (patron de), ancien combattant et militant socialiste, c’est vous dire, monsieur, si dans ma vie, j’en ai entendu des conneries ! »

  7. Cool, cette liste va comporter des loosers comme Denat (battu aux départementales), Dumas (battue aux municipales) et des députés à 5000 euros par mois qui ont peur de le devenir après 2017 et d’être obligés d’aller chercher un vrai travail comme tout le monde: Verdier, re-Dumas, Prat. Les autres socialistes gardois? juste bon pour leur coller les affiches…enfin, si Denat, Dumas, Verdier et Prat ont payé leurs cotisations d’élus pour honorer la facture de l’imprimeur!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité