Actualités

FRATERNITÉ Didier Martin : « La fraternité ne se décrète pas, elle doit être permanente »

Didier Martin, préfet du Gard. D.R/C.M
Didier Martin, préfet du Gard. D.R/C.M

Toute cette semaine, Objectif Gard se met aux couleurs de la fraternité. Dans cette période trouble, après les attentats de janvier dernier et la montée des extrêmes de tous bords, la Rédaction se mobilise, chaque jour de la semaine, pour vous livrer des reportages aux quatre coins du département au cœur de la fraternité gardoise.

Chaque soir, à 19h, des personnalités gardoises livrent leur définition de la fraternité et du vivre ensemble. Ce soir, c'est le préfet du Gard Didier Martin :

« La fraternité est à la fois une des trois composantes de la devise de la République (« liberté égalité fraternité ») et une valeur partagée par tous ceux qui ont des croyances religieuses ou adhérent à des idéaux humanistes. Plus encore que d’autres valeurs, la fraternité a donc vocation à être au cœur de nos sociétés. Trop longtemps il a été considéré que par sa seule force, cette valeur se transmettait spontanément de génération en génération. L’actualité récente nous a démontré qu’aucune valeur ne se transmet spontanément. La transmission doit être explicite et non implicite. Elle implique un travail de transmission au sein de la cellule familiale, au niveau de l’école, de la société toute entière (institutions, tissu associatif,...). C’est pour cette raison que le Gouvernement organise actuellement des Assises pour la mobilisation de l’Ecole et de ses partenaires pour les valeurs de la République. Les assises gardoises ont eu lieu à Alès et à Nîmes début avril. Des assises nationales auront lieu à Paris avant l’été. La rectrice de l’académie de Montpellier donnera des suites concrètes à ces rencontres en élaborant un « plan académique stratégique pour l’imprégnation et l’appropriation des valeurs de la République ».

La mobilisation populaire du dimanche 11 janvier suite aux attentats de Paris a montré que la société civile est également consciente du défi à relever. La fraternité ne se décrète pas. Elle doit être permanente. Respecter les autres, c’est se respecter soi-même. »

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité