Actualités

ALÈS-BESSÈGES Les défenseurs de la ligne veulent du concret

Le collectif pour la défense et la modernisation de la ligne devant la sous-préfecture avec leurs amis de Génolhac hier matin. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Le collectif pour la défense et la modernisation de la ligne devant la sous-préfecture avec leurs amis de Génolhac hier matin. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Le collectif pour la défense et la modernisation de la ligne devant la sous-préfecture avec leurs amis de Génolhac hier matin. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

Dans son contrat de plan État-Région voté le 22 mai, le conseil régional consacre un budget pour la réhabilitation de la ligne Alès-Bessèges. Depuis, le collectif de défense attend des nouvelles.

Fermée depuis bientôt trois ans, la ligne Alès-Bessèges pourrait connaître un heureux dénouement dans les mois à venir. Le conseil régional est prêt à débloquer 3 millions d’euros pour remettre en état la ligne. Idem pour le conseil départemental et les collectivités du secteur, qui proposent un investissement identique. Seulement, pour effectuer les travaux nécessaires, il manque au total 4 millions d’euros de l’État et de la SNCF. Le montant global du chantier est estimé à 10 millions d’euros. Enfin, il manque également une étude qui serait vraisemblablement élaborée par le syndicat mixte des transports du bassin alésien (SMTBA). Selon la région, celle-ci est indispensable pour finaliser les travaux nécessaires dans la perspective d’exploiter la ligne dans des conditions normales.

Hier, le collectif pour la défense et la modernisation de la ligne a adressé un courrier à Max Roustan, le président du SMTBA, pour demander des nouvelles de cette étude. « Il ne faut pas que les engagements pris restent sur le papier« , déclare Anne-Marie Skora, présidente de l’association des usagers SNCF du Gard et des départements limitrophes. Et Claude Doussière, président du collectif, d’ajouter : « Nous avons déjà perdu trois ans. Il est temps que les choses se concrétisent pour une réouverture de la ligne début 2016« . Tous deux réclament la tenue d’un comité de pilotage pour lancer les travaux le plus rapidement possible. A suivre.

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité