ActualitésPolitique

ALES Vingt ans de Roustan : la lettre ouverte de l’opposant Mathéaud

L'opposant
L'opposant Benjamin Mathéaud a publié une lettre ouverte à l'attention de Max Roustan pour ses vingt ans de mandat. Photo : droits réservés.

Samedi, des centaines d'Alésiens ont assisté aux 20 ans de mandat du maire Max Roustan. Une fête baptisée "20 ans : Plus Belle ma Ville" qui comportait son lot de personnalités : l’athlète Dominique André, le pilote Romain Dumas, le comédien Lionnel Astier, le footballeur Cédric Barbosa, le président de la CCI Francis Cabanat… Lesquels ont exprimé tout le bien qu'ils pensaient des quatre mandats de l'élu UMP.

Un convive de l'opposition, Benjamin Mathéaud, qui bien qu'invité n'a pu faire le déplacement, a publié une lettre ouverte à l'attention de Max Roustan. Coïncidence oblige,  le socialiste fêtait la même semaine ses 40 ans. "En 20 ans Alès a bien évidemment et heureusement changé mais quelle ville n'a pas également changé en 20 ans !", lance le socialiste, qui interroge de nouveau : "De quelle évolution parlons nous ? De la progression du chômage et de la précarité ?De la sécurité avec le développement d'une zone de quasi non-droit en plein cœur de ville…".

"Les campagnes de communication orchestrées à grands frais ne peuvent masquer la réalité : même si notre ville s'est fleurie en particulier dans le centre ville, 20 ans après notre territoire continue à souffrir (…) Dans une période difficile, était-il bien utile d'organiser une telle fête d'auto-célébration aux frais des contribuables ?", conclut l'élu qui demande à la municipalité de communiquer le montant de l'organisation de cette fête.

Lire aussi : ALÈS 20 ans de Roustan : Mad Max !

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

4 réactions sur “ALES Vingt ans de Roustan : la lettre ouverte de l’opposant Mathéaud”

  1. Pour compléter les propos de M. Mathéaud
    Petit Bilan Alésien : + de 23 % de Demandeurs d’Emplois – Pratiquement plus d’Entreprises Industrielles après les disparitions de Richard Ducros, Tamaris, etc… Montant de Dette par Habitant 1000 € (moyenne Nationale ..607 €) et Alès 11° Ville la plus pauvre de France …Au niveau économique ….Peut mieux faire et comme disait un Syndicaliste de Richard Ducros les Fleurs c’est bien joli, mais les Alésiens ne mangent pas …des fleurs
    http://www.journaldunet.com/…/les-villes-les-plu…/ales.shtml

  2. C’est la fête à UBU ROI. Avant lui c’était la grisaille après lui ce sera le déluge ou la sécheresse. Heureusement qu’il y a eu notre MAX . Peu importe que Max soit parmi les recordman du chômage en France et que la salubrité de la ville laisse à désirer. Si tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes à Alès …il faut le croire. C’est bien connu : il faut toujours dire du bien de soi, cela se répète et on finit par oublier qu’on est à l’origine de la rumeur. Surtout quand la rumeur est comporté avec complaisance par les médias locaux comme le Midi Libre. A noter l’article de ce lundi 22 juin sur le Midi Libre, signé par son chef d’agence : un « modèle » du journalisme de connivence et complaisance : à étudier dans toutes les écoles de journalisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité