ActualitésSociété

ALÈS Les Atsem craignent de nouvelles suppressions de poste

Le collectif d'Atsem, de parents d'élèves et d'enseignants est inquiet.
Le collectif d'Atsem, de parents d'élèves et d'enseignants est inquiet.

En septembre dernier, plusieurs postes d'agent territorial spécialisé des écoles maternelles (Atsem) ont été supprimés dans les écoles d'Alès. Le collectif de parents, d'Atsem et d'enseignants craignent que de la situation ne se dégrade encore à la rentrée prochaine. 

Les Atsem sont chargées d'assister les enseignants pour la réception, l'animation et l'hygiène des très jeunes enfants. Depuis la rentrée dernière, elles sont moins nombreuses dans les établissements scolaires de la ville, provoquant de nombreuses mobilisations des parents d'élèves. "8 à 9 postes ont été supprimés par la mairie sur 14 écoles par souci d'économie", indique Alain Perrod, représentant du SNUipp. Depuis, une seule Atsem court entre deux classes, au détriment des enfants. "L'enseignant ne peut pas s'occuper seul de 30 enfants. Ils sont encore petits et ont besoin d'une présence", assure Florence Theffo, Atsem à l'école Claire Lacombe. Une situation qui, selon elle et ses collègues, dégrade les conditions d'accueil des enfants dans les écoles publiques et créé des tensions au sein des classes.

A deux mois de la prochaine rentrée, le collectif craint que les décisions prises en septembre dernier s'élargissent au territoire de l'agglomération. "Avec le transfert de la compétence 'service des écoles', c'est l'agglo qui a le pouvoir de décider. Nous sommes certainement dans une phase transitoire", redoute Alain Perrod. Les Atsem n'ont pas l'intention de se laisser faire et ont lancé une pétition qui a recueilli plus de 500 signatures. Elles exigent le maintien d'un poste par classe et sont déterminées à poursuivre leurs actions lorsque les petits retourneront sur les bancs de l'école dans plusieurs semaines.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

2 réactions sur “ALÈS Les Atsem craignent de nouvelles suppressions de poste”

  1. L’emploi d’ATSEM est un Emploi bien particulier : ce sont des Fonctionnaires Territoriaux qui dépendent donc de l’autorité territoriale (Maire ou Président d’Agglo) mais sont placées sous celle du directeur de l’école pendant le temps scolaire. Leurs missions sont très « vastes » Les ATSEM sont chargés de l’assistance au personnel enseignant pour la réception, l’animation et l’hygiène des très jeunes enfants, de la préparation et la mise en état de propreté des locaux et du matériel servant à ces enfants. Les ATSEM participent à la communauté éducative et peuvent, également, être chargés de la surveillance des très jeunes enfants dans les cantines et y compris des enfants handicapés. De plus avec la Réforme des rythmes scolaires on leur demande également d’assurer pour partie les Temps d’activité périscolaire. On le voit du Pain sur la planche pour ces Agents (Certains sont sur le pont de 7h30 à 18h30) sachant que ces Agents.de Catégorie C ont une rémunération tournant à 1300 € Nets de moyenne. Cette accumulation de tâches et ce manque de considération explique donc une certaine fatigue et une lassitude qui pourrait interroger les Elus sur l’augmentation des arrêts maladie. de plus contrairement à ce qu’affirme l’Adjoint l’article R412-127 du code des communes stipule bien « Toute CLASSE maternelle doit bénéficier des services d’un agent communal occupant l’emploi d’ATSEM » et non comme il dit une par…ECOLE…..
    http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006070162&idArticle=LEGIARTI000006349817

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité