ActualitésPolitique

PONT-DU-GARD Le député PS William Dumas reconduit à la tête de l’EPCC

Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.
Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.
Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.

En début d’après-midi s’est tenu le premier conseil d’administration du Pont-du-Gard. Une séance d’installation pour désigner le président de cet organe de gouvernance. C’est le député et ex-conseiller départemental William Dumas, en sa qualité de personne qualifiée nommée par la Région, qui a été reconduit dans ses fonctions. Une fonction qu’il occupe depuis 12 ans. Selon la Majorité départementale, William Dumas devra « mener à bien les différents événements et initiatives programmés en 2015 dans le cadre du 30ème anniversaire de l’inscription du Pont du Gard au Patrimoine Mondial de l’Unesco« .

L’élection est temporaire, « dans l’attente du renouvellement des membres délégués par le conseil régional (suite aux élections régionales de décembre) et dans la perspective d’une succession accompagnée d’un projet de développement de l’EPCC pour la période 2016/2021« .

Seulement pour la droite, cette reconduction sonne comme un « coup de théâtre« . Avec trois élus au CA, ces derniers assurent que la fonction aurait dû revenir au communiste Patrick Malavieille : « une nouvelle affaire éclate au cœur de l’assemblée départementale avec la reconduction imposée de William Dumas par le président de la région Languedoc-Roussillon, Damien Alary. Le Président Bouad fait un aveu de faiblesse en cédant à la pression de son prédécesseur alors même que nous attendions la confirmation d’une autre candidature… William Dumas n’a jamais été enclin à dialoguer avec les associations de défense de libre accès au site« . Si la droite se met, à présent, à regretter l’élection d’un communiste…

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

4 commentaires

  1. c’est vrai que dumas et les socialistes gèrent admirablement un monument pour lequel ils ne remboursent plus d’emprunt puisque construit il y a 2000 ans, mais ils ont tout de même besoin de 2,5 millions d’euros de subvention du Département et de la Région pour rentrer dans leurs frais et en plus ils nous font payer pour se garer et sautent au cou des piétons et cyclistes qui osent vouloir voir le pont sans payer

  2. C’est une bonne chose pour le site. Depuis des années, ce qui est fait au Pont du Gard est de qualité et va dans le bon sens pour préserver le patrimoine gardois et le valoriser. Les subventions reçu servent en grande partie à l’entretien des forets, chose que peu de gens savent le département ne souhaite pas gérer, laissant au site le soin de le faire est d’être injustement accusé de coûter cher!, en réponse à christian, les piétons ont la gratuité… à moins qu’ils fassent 25km à pied en provenance des départements voisins ! vous en connaissez beaucoup qui font çà? personnellement, je suis nimois et la gestion actuelle ne me pose aucun souci, je profite du site en famille quand je le veux; en revanche, je suis davantage inquiet de recevoir mes prochaines feuilles d’impôts sur Nîmes dans laquelle nous allons devoir financer un musée de la romanité à 70 millions d’euros ! mais apparemment, cela ne choque personne!

  3. lattepu, j’ai oublié 1 million d’euros de la région. et pour l’entretien de la garrigue, il se faisait bien avant que le pont reçoive des subventions et fasse payer le parking. par contre, pour le musée de la romanité, je pense comme vous mais apparemment tout le monde est content puisque la région PS suit la Mairie UMP dans les subventions.

  4. Bonjour
    De mémoire, le parking était aussi payant dans le passé (20 francs environ. Etant gardois, l’accés est gratuit donc c’est cool. Je trouve normal que les touristes payent un petit peu, d’autant que les prix d’accés famille sont vraiments pas chèrs par rapport à d’autres sites. Pour le musée de romanité, suis d’accord, c’est dingue. j’ai lu un truc comme quoi le département cherche à faire 30 millions d’économie ! quand on voit le prix du musée à nîmes, le budget du pont du gard est un grain de sable. Tout çà nous dépasse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité