ActualitésPolitique

ST-CÉSAIRE-DE-GAUZIGNAN Les élus républicains préparent la rentrée

Les conseillers départementaux du Bon Sens Républicain, rassemblés à la mairie de Saint-Césaire-de-Gauzignan. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Les conseillers départementaux du Bon Sens Républicain, rassemblés à la mairie de Saint-Césaire-de-Gauzignan. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Les conseillers départementaux du groupe Le Bon Sens Républicain étaient réunis hier à Saint-Césaire-de-Gauzignan, dans la mairie de Frédéric Gras, pour une réunion de travail décentralisée.

Cela va désormais devenir une habitude : chaque mois, les élus républicains se retrouveront dans des cantons différents pour faire le point sur leurs activités. Ce mardi, c'est à Saint-Césaire-de-Gauzignan, dans une mairie fraîchement climatisée, qu'ils avaient rendez-vous pour préparer la rentrée de septembre avec Laurent Burgoa, chef de file du Bon Sens Républicain. "Nous allons faire des propositions pour le budget 2016, qui sera soumis au vote en février prochain. Nous pourrons être plus tolérants si elles sont acceptées plutôt que d'être systématiquement rejetées comme ça a pu être le cas dans le passé", souligne t-il.

Leur mobilisation ainsi que celle des élus UDI a déjà permis de voir une délibération rejetée. Le 9 juillet, en commission permanente, les conseillers départementaux devaient émettre un avis sur le projet de schéma directeur d'aménagement et de gestion des eaux (Sdage) élaboré par l'Agence de l'eau Rhône-Méditerranée et Corse. Ce document, qui établit les mesures à mettre en œuvre en matière de gestion de l'eau pour 2016-2020, a déjà été décrié par les élus alésiens (lire ici). "Il faut que les gens qui l'ont conçu reconnaissent qu'il est mauvais, relève Frédéric Gras. Il fixe des objectifs inatteignables. Par exemple, sur la distribution en eau, les taux de rentabilité des réseaux ne pourront jamais être atteints". Ce que les élus regrettent le plus, c'est de ne pas avoir été concertés, comme ce fut le cas pour l'élaboration du schéma d'aménagement et gestion de l'eau (Sage) des Gardons. "Celui-ci est maintenant rendu nul et non avenu par le Sdage. C'est regrettable car nous avions réussi à dégager un consensus", poursuit le conseiller départemental. En parallèle, plusieurs communes ainsi que la chambre d'agriculture du Gard se sont également prononcés contre le Sdage.

Enfin, cette rencontre était aussi l'occasion pour les élus d'afficher leur soutien à Christophe Rivenq, tête de liste dans le Gard pour les prochaines élections régionales, invité de la réunion. Ce dernier paraît confiant : "C'est dans le Gard que les candidats républicains et UDI ont fait le meilleur score aux élections départementales. Cette campagne va être passionnante. Nous allons créer une surprise au niveau national", annonce l'Alésien.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité