A la uneActualités

BAGNOLS Le Zion Garden bat son plein, le maire inquiet et en colère

Hier soir, au Zion Garden de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier soir, au Zion Garden de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le cinquième Zion Garden a ouvert ses portes lundi jusqu’à samedi soir et pour la première fois, il n’est plus le « off » non officiel du Garance, mais se retrouve seul représentant du reggae cet été à Bagnols.

Toujours situé sur un terrain privé route de Carmignan, à un jet de pierre de la Cèze, le festival fait le plein : « nous avons fait 2 000 personnes lundi, contre 800 habituellement, et 4 000 mardi, explique Luc Parayre, propriétaire du terrain et vice-président du Collectif Boulega, qui organise l’événement. Ce soir (hier soir, ndlr) on s’attend à afficher complet, soit 5 000 personnes. »

Hier soir, au Zion Garden de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier soir, au Zion Garden de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier soir, au Zion Garden de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier soir, au Zion Garden de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Une perspective qui n’enchante pas forcément les organisateurs, qui craignent de devoir fermer les portes une fois la limite atteinte. Mais pour autant, Luc Parayre l’affirme : « pour l’instant tout se passe bien, nous avons de plus en plus de bagnolais, beaucoup de familles, de personnes qui étaient déjà venues et d’autres habituées du Garance. »

Hier soir, au Zion Garden de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier soir, au Zion Garden de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier soir, au Zion Garden de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier soir, au Zion Garden de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

De fait, les nombreux spectateurs retrouvent l’ambiance bonne-enfant habituelle du Zion, avec son marché, ses activités et surtout ses concerts, mais en plus grand, puisque une grande partie du terrain qui servait de parking pour les artistes est désormais consacrée au festival en lui-même.

Hier soir, au Zion Garden de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier soir, au Zion Garden de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Seule ombre au tableau, « nous avons un ‘off’ de l’autre côté de la Cèze, avec un sound system qui joue la nuit jusqu’à 4 heures, mais ça n’a rien à voir avec nous, nous on s’arrête tous les soirs à 1 heure », affirme Luc Parayre. Le maire de Bagnols Jean-Christian Rey ne l’entend pas de cette oreille : « je tiens pour responsables de cette situation le président de l’association et le propriétaire du terrain. Le festival n’est pas là à la demande de la mairie, ils génèrent du bordel et derrière ils ne le gèrent pas. »

Le maire de Bagnols Jean-Christian Rey (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le maire de Bagnols Jean-Christian Rey (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le maire, qui affirme ne pas avoir dormi « depuis 2 nuits », fait face à de nombreuses plaintes de bagnolais. « Je suis en colère face à des gens à qui on dit depuis quatre mois qu’ils vont vers une catastrophe, et dont le seul réflexe est d’accélérer. » Car outre le sound system sauvage, Jean-Christian Rey craint un trop grande affluence, notamment vendredi et samedi soir : « quand vous préparez une manifestation, il faut calibrer. Sur Facebook, 16 000 personnes ont dit qu’elles viendraient, ils ne pourront pas dire qu’ils ne savaient pas. » Et le maire de rappeler qu’il leur avait « proposé le parc Rimbaud, mais il n’ont pas voulu déménager le festival. »

En attendant, le Zion risque d’atteindre sa capacité maximale tous les soirs, et les organisateurs sont susceptibles de refuser du monde le cas échéant. Dans ce cas, Luc Parayre se veut rassurant : « nous avons plus de 250 bénévoles sur le site, nous sommes bien armés pour tenir 5 000 personnes. »

Retrouvez tout le programme ici.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

17 réactions sur “BAGNOLS Le Zion Garden bat son plein, le maire inquiet et en colère”

  1. Bonjour à tous. Il ne doute de rien le maire de Bagnols.. Apres nous avoir « offert » son médiocre festival techno bruit il y a quelques jours à la périphérie immédiate de la ville devant un ensemble de bâtiments (ou je loge!!!) et ou nous n’avons pas dormi de la nuit car l’autorisation était donné jusqu’à 7h du matin!!! Il vient nous raconter qu’il n’a pas dormi!! Allez soyez sérieux monsieur le maire et proposez un vrai projet culturel pour le territoire bagnolais ET la culture monsieur le maire c’est celle qui donne des sensations des envies pas celle qui fait du bruit….

  2. Ce que pointe le maire c’est la « légèreté » (pour ne pas dire autre chose) de l’organisation du zion face à l’affluence et, encore une fois, leur interprétation très personnelle de la législation (côté sécurité notamment). Bref, les organisateurs se reposent sur la collectivité pour résoudre et gérer les problèmes que leur « légèreté » génère… Un peu facile et surtout irresponsable. La techno, elle, a respecté la législation et l’on était prévenu que ça allait durer un soir, en week-end, jusqu’au petit matin. Ici, c’est plus que roots, c’est du freestyle

  3. ne serait ce pas plutôt le succès de cette édition reggae qui le met en colère alors que son electro bobo a excédé plus d’un riverain et n’a rien apporté au commerce local malgré le soutien de l’agglo et la ville ?

  4. Le terrain du parc Rimbaud n’est pas pas adapté pour recevoir des festivals d’envergures avec des milliers de personnes. Regardez à chaque fois les voitures qui se garent n’importe ou sur des terrains privés.
    Il est grand temps que Bagnols détermine sa politique culturelle par un choix de festival qui apporte à la collectivité et en particulier à nos commerçants. Il faut que Bagnols soit la vitrine d’un festival de plusieurs jours connu et reconnu dans le temps et au fil des années. On ne fait pas la réputation d’un festival en 1 an!!! Mais de grâce Bagnols ne mérite pas la médiocrité de ce festival techno. Passons vite à autre chose sur ce plan!!!

    1. Les quelques 15000 personnes qui sont venues à ce festival apprécieront la médiocrité que certains obtus aiment donner à ce genre musical… Décidément, certains sont pétris de certitudes quant à définition de la culture. Je pense qu’il y a certainement plus de bobos au zion qu’à l’electrobotik. Et si le rimbaud n’est pas adapté, qu’est-ce qu’on devrait dire de l’actuel site du zion ?

  5. le maire est notoirement incompétent en ce qui est de construire un événement comme celui ci . avec rien le zion a tout construit ,
    …. LES ZIONNISTES NE SAVAIENT PAS QUE C’éTAIT IMPOSSIBLE ET C’EST POUR CELA QU’ILS L’ONT FAIT .
    monsieurs le maire venez voir , vous pourrez constater que au zion il y a une chaleur autre que celle des parcelles de vignes pertubées par par d’autres que nous . et c’est a votre clique municipales acermenté de s’occuper de cela lorsque des citoyens sortent un tentinet un peut la téte culturelle bagnolaise de l’eau avec un concert pour le moins accécibles à tous les ages avec vraiment un minimum de dégats ….
    …. le merdique botik-elctro fut une déguelasserie notoire , génératrice pour de vrai de bien plus problémes et autres plaintes des citoyens qui ne sont pas prés d’oublier pour longtemps les affres du divertissement pouvant étre générés par l’amdministration actuelle .
    ….
    ;;;;; plutot que vouloir tracasser , ce ZION qui fait des merveilles avec pas grand chose . monsieurs le maire , aidez le zion et pour de vrai , et les éloges pleuvront pour votre fonction et pour bagnols .

    1. A ça c’est sûr… Faire un festival en zone rouge, c’est preuve d’une très grande compétence ! Comme celle d’être incapable de faire un dossier de sécurité en bon et dû forme (siapp périmés, up inexistantes, secours électrique absent, voies pompiers non réservées…). Le chemin est plus que long pour le zion d’être capable de monter un erp correct avec la législation. L’electro, quoiqu’on en dise avait lui un dossier de sécurité validé par la préfecture pour 15000 personnes. Le zion n’est même pas capable d’en avoir un de valide pour 1500. Heureusement que c’est le maire l’incompétent car s’il arrive quoiqu’il soit pendant le zion, in fine, se sera lui le responsable. Bref, au lieu d’asséner des pseudo vérités, renseignez vous, ça vous évitera d’être ridicule

  6. Si on admet qu’on a le droit de faire du bruit jusqu’à 5 heures du matin pendant 5 jours alors c’est la porte ouverte à n’importe quoi et à l’anarchie ou plutôt à la loi du plus fort . Il n’y a qu’à Bagnols qu’on tolère çà . Tous les ans on nous dit que c’est une sono parasite qui abuse , puisqu’on ne peut la faire taire (pourquoi donc ?) Il suffit au maire d’interdire tout nouveau festival de ce type à l’avenir.

    1. Le maire a refusé de payer le festival reggae et donc plus rien à ce niveau. Par contre il a payé l’electro!! j’espère qu’il va communiquer le cout de cet évènement!!! comme il avait su le faire pour le reggae. Monsieur le maire soyez transparent dites nous combien a coute cet abominable electro!

  7. Je pense qu’il faut essayer de mettre en place un bon fonctionnement pour le zion . On peut le faire en se mettant autour d’une table et en donnant toutes ses chances au zion en les accompagnant dans une certaine logistique . Il faut garder ce festival qui est dans une zone non habitée et qui ne gène personne ,pour accéder aux lieux de leurs choix. Quand pendant le festival reggae ,vous avez un bouchon de voitures de plus de 10 kms et que des vacanciers avec leurs bébés s’étouffent dans leurs voitures,il faut du réalisme et penser aux habitant des immeubles qui voyaient arriver le reggae comme un grand malheur

  8. Le truc qui va être intéressant à voir, c’est si le maire demande au Zion de contribuer et payer le nettoyage après son évènement (qui aura quand même réuni plus de 25 000 personnes).. le nettoyage des bords de Cèze et de la ville doit être fait en conséquence de cette affluence.. donc… est-ce que le maire demandera au Zion comme au Garance de payer 50000 euros de nettoyage ou ce seront les impôts des riverains qui ne dorment pas depuis 4 jours qui couvriront ces frais ?

  9. Quand on ne peut pas maîtriser les débordements d’une manifestation sportive, revendicatrice ou festive , que font les autorités ? elles l’interdise tout simplement . On a suffisamment de retour d’expérience depuis des années , ces festivals sont systématiquement parasités dit-on par des sonos extérieures qui harcèlent les oreilles des Bagnolais jusqu’à 5 heures . Il n’y a pas à discuter ou polémiquer pour l’an prochain et dire gentiment et fermement : NON MERCI PLUS DE FESTIVALS

  10. Il vaut mieux être un vautour dans les gorges du Tarn qu’un Bagnolais au moins on vous protégera efficacement contre le bruit , on a bien vu çà très récemment au Tour de France !

    1. j’y etais et tout etait parfait aucun debordement tres bonne securité et excellent travaille des benevols merci a eux ainsi qu’aux organisateurs et maire de bagnol .AU PROCHAIN FESTIVAL 2016 A BIENTOT

  11. Ce type d’évènement peut être autorisé sous couvert d’un contrat clair entre la mairie et les organisateurs sur des heures limites pour le bruit.
    Pour cela il faut des organisateurs responsables bien entendu, et prévoir une amende progressive à payer en cas de dépassement.
    Enfin, le festival doit payer le festival.

  12. La loi n’a donc pas été appliquée pendant 6 nuits de festivals ( abus de nuisances sonores ) Il n’y a donc pas de raison que les victimes beneficient aussi de dérogations de la loi , par exemple les propriétaires âgés, malades ou pauvres dont la mairie exige des travaux sur leur réseau d’assainissement individuel et qui n’ont pas la santé ou/et les moyens financiers pour les faire realiser . Mais là ce sera dur pour elles qui sont des personnes vulnérables , craintives et qui ne disposent pas de lobbies ni de relais médiatique inconditionnel ! Etant donné que le clivage droite/gauche a fait naufrage en haut et en bas ce sera aux citoyens à se prononcer sur des thèmes de qualité de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité