ActualitésPolitique

SAINT-GILLES Absentéisme des élus FN : Yoann Gillet siffle la fin de la récréation

Le chef de file du Front national Yoann Gillet (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le chef de file du Front national Yoann Gillet (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Après l'éviction de Gilbert Collard de Nîmes Métropole, le secrétaire départemental du FN exhorte les élus saint-gillois à participer aux conseils municipaux.

Des élus qui sèchent le conseil municipal de Saint-Gilles ? Au FN, qui fustige le moindre écart de leurs homologues PS ou Les Républicains, ça fait mauvais genre... Hier, en conseil municipal à Saint-Gilles, seulement deux des huit élus du groupe FN ont honoré l'hémicycle de leur présence. Sur les six absents, deux ont donné leur procuration, dont le député RBM* Gilbert Collard. Candidat à sa propre succession à Nîmes Métropole, le médiatique avocat a perdu son siège… à une voix près !

Si le principal intéressé "s'en fout", ce n'est pas le cas du secrétaire départemental du FN du Gard et président du groupe FN de Nîmes Métropole, Yoann Gillet. Avec ce siège en moins, le Nîmois n'a plus le nombre d'élus nécessaires pour constituer un groupe. Joint par téléphone, il entend bien "rappeler à l'ordre deux élus qui n'étaient pas présents au conseil municipal d'hier soir et qui auraient du l'être. Si l'on est élu, on siège ou on démissionne". Quant à Gilbert Collard, qui ne brille pas non plus par sa présence au sein des deux hémicycles locaux, Yoann Gillet prend sa défense de ce proche de Marine Le Pen : "le maire de Saint-Gilles et le président de Nîmes Métropole ne veulent pas décaler les séances publiques. L'emploi du temps de Gilbert Collard qui siège les mêmes jours à l'Assemblée nationale et à la commission des lois ne peut pas assister à ces séances".

Yoann Gillet compte, par ailleurs, appeler le cabinet du président Yvan Lachaud "pour lui demander d'abaisser le seuil du nombre d'élus pour constituer un groupe (...) Nous souhaitons conserver notre expression dans le journal de l'Agglo. Cela permettra également à la gauche de constituer deux groupes". L'altruisme de Yoann Gillet à toutefois ses limites : "il est normal que la gauche puisse s'adresser aux derniers électeurs qui lui reste".

*Rassemblement Bleu Marine.

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

2 commentaires

  1. En passant de 96 à 77 élu(e)s, Yvan Lachaud ne peut que répondre favorablement à la demande de Y.Gillet en donnant à l’opposition les moyens de représenter au mieux l’ensemble des citoyens de Nimes Métropole.

  2. décaler les séances publiques pour rendre service à Collard pour qu’il siège, on croit rêver! le FN est un parti comme tous les autres qui cumule en voici la preuve. ce n’est pas aux institutions de s’adapter aux cas particuliers …..n’est ce pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité