Actualités

ALÈS Le rassemblement contre une agglo à 75 communes est reporté

Manifestation du comité de défense devant la sous-préfecture d'Alès l'hiver dernier. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Manifestation du comité de défense devant la sous-préfecture d'Alès l'hiver dernier. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Les opposants à une agglomération d'Alès à 75 communes devaient se retrouver ce samedi 28 novembre pour manifester devant la sous-préfecture. Mais suite à la décision du préfet du Gard d'interdire toutes les manifestations du week-end (lire ici), le rassemblement est reporté au vendredi 4 décembre à 17h30.

Ce sont les Cévenols de Génolhac qui sont encore sur le pied de guerre. Les membres du comité de défense des services publics ont créé un nouveau collectif "pour une intercommunalité de proximité". Fermement opposés à la fusion de leur communauté de communes avec l'agglomération d'Alès, ils recueillent depuis plusieurs semaines les avis de la population sur les marchés. "Aujourd’hui plus de 500 personnes ont signépétition Non à l’agglo", assure Claude Magnien, président du comité de défense.

Une partie de la population des Hautes-Cévennes viendra donc à Alès le vendredi 4 décembre à 17h30 pour défendre la ruralité et dénoncer les conséquences d'une "méga-agglo" : "les communes deviendraient des coquilles vidées de leurs compétences, les syndicats intercommunaux et les services publics seraient liquidés", etc.

Lire aussi : FAIT DU JOUR Les Hautes-Cévennes jetées aux oubliettes ?

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité