A la uneActualitésSociété

NÎMES Jean-Marc Mormeck médaillé de la ville à Celaur

Jean-Marc Mormerck recevait la médaille de la Ville à Celaur en Ville Active (Photo Anthony Maurin : ObjectifGard)
Jean-Marc Mormerck recevait la médaille de la Ville à Celaur en Ville Active (Photo Anthony Maurin : ObjectifGard)
Jean-Marc Mormerck recevait la médaille de la Ville à Celaur en Ville Active
(Photo Anthony Maurin : ObjectifGard)

Le rêve que vous attendez, Celaur vous le promet. Après quelques mois de difficultés, l’enseigne de bijouterie reprend du poil de la bête et fait monter sur son ring un invité de marque en la personne du boxeur Jean-Marc Mormeck.

Faire un gala de boxe, en tant que promoteur et monter des combats semble être le futur destin de Jean-Marc Mormeck, dernier boxeur français à avoir eu une carrière détaillée et à l’international. Après un changement de propriétaire, Celaur invitait donc le sextuple champion du monde etdouble champion intercontinental dans la catégorie des poids lourds légers à une séance de dédicace et de photo dans le magasin situé en Ville Active.

Une centaine de personnes s’était rassemblée pour voir le boxeur médaillé par la Ville après recevoir le dernier ouvrage illustré traitant de la cité des Antonin. Pour l’occasion, Jean-Paul Fournier, sénateur maire de Nîmes mais aussi Franck Proust adjoint et député européen et Julien Plantier, adjoint aux sports étaient au rendez-vous.

« Nous passons un petit moment avec un grand champion. Jean-Marc Mormeck est un exemple de savoir-vivre et de sportif accompli. Celaur a bien fait de le faire venir, la Ville Active a 25 ans, cette zone est très importante pour Nîmes car elle compte 2500 emplois et j’y suis très attaché… En effet, lors de sa création, j’étais adjoint à l’urbanisme. Celaur a connu des soucis mais l’entreprise conserve ses 20 emplois grâce à cette reprise en bonne intelligence  » évoquait Jean-Paul Fournier.

En cette période, les élections traînaient dans toutes les conversations, même celles des élus et du champion. Le taux de participation, les liens tissés par les protagonistes avec Valérie Pécresse dans les Yvelines… Et Jean-Paul Fournier de poursuivre « pourquoi ne pas recréer un championnat du monde des poids mouches devant 15000 personnes aux arènes ? Nous attendons de nous retrouver plus calmement pour en parler plus longuement car à Nîmes il existe une vraie culture de la boxe. Nous sommes prêts à vous accueillir !« .

pour conclure, la star retraitée ne refusait pas la proposition… « J’ai entendu parler des arènes mais je ne les connais pas, il faudra que je m’y intéresse !« .

 

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 38 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité