A la uneActualités

GARD Coup de barrière à la Fédération Française de la Course Camarguaise

Rassemblement (Photo Anthony Maurin : ObjectifGard)
Salle pleine pour le rassemblement organisé par la future équipe dirigeante de la FFCC (Photo Anthony Maurin : ObjectifGard)

Le temps est maussade pour la Course Camarguaise. Problèmes multiples et solution unique, voilà les enjeux des quelques jours à venir si le monde de la bouvine veut ressortir de la crise actuelle plus fort et plus uni que jamais. Pour cela, un rassemblement était organisé ce jeudi soir au siège de la FFCC.

Le feu guettait la maison, un simple communiqué l'a attisé. Si les murs et le toit sont encore là, le mobilier est en train de foutre le camp. Des dettes exceptionnelles et une équipe dirigeante en déshérence mènent la Fédération Française de la Course Camarguaise au dépôt de bilan ou presque. Inexplicables aspects et malversations de plusieurs cadres qui n'ont plus leur place dans une institution aussi importante que la FFCC.

Quelques lignes pas très justes, qui sonnent un peu faux mais qui mettent en péril la vie de la seule fédération sportive nationale dont le siège est gardois. La Fédération Française de la Course Camarguaise compte plus de 2700 licenciés mais pourrait prochainement ne plus exister la faute à plusieurs méprises, ou pire à une volonté de nuire.

Pour Hadrien Poujol, raseteur de son état, "Nous demandons aux 12 ou 13 personnes qui sont encore en poste de démissionner de leur fonction. Pour l'instant, ils en décident autrement et pire, ils veulent mettre la FFCC en cessation de paiement. Si la cessation est validée, nos licences ne serviraient plus à rien, tout le monde aurait payé pour rien, nous n'existerions plus... Ces gens-là ne prennent pas leur responsabilité, ils veulent juste se protéger!"

Sous les yeux du protagoniste le plus importante de la Course Camarguaise, l'unité est en bonne voie (Photo Anthony Maurin : ObjectifGard)
Sous les yeux du protagoniste le plus importante de la Course Camarguaise, l'unité est en bonne voie (Photo Anthony Maurin : ObjectifGard)

Si l'ancien comité ne laisse pas la place le plus rapidement possible, tout se compliquera alors même que la situation est déjà cornue. La saison commence début mars et pour l'instant, le flou total et peu artistique règne mais les choses devraient évoluer dans les prochaines heures. L'équipe en place, devrait finir par céder sous la pression ou la raison et ne monterait pas de liste pour la prochaine élection. Mais d'ici là, gérer une fédération sans tête n'est pas chose aisée, surtout quand des traites sont à payer et qu'il n'y a pas d'argent dans les caisses!

Une liste de 35 personnes (pour 32 places) est prête à prendre l'ingrat relais. Cette liste est homogène, consensuelle et parvient à réunir tous les acteurs du monde camarguais sans éloigner ceux qui pourraient être considérés comme en partie fautifs. Un docteur, une personne dans le domaine juridique, des raseteurs, des manadiers et des organisateurs, voilà le panachage exceptionnel de la liste qui tente le putsch légal et qui est soutenue par la majorité des amoureux du taureau, de l'homme en blanc et du moment de vérité.

Prise de parole par la prochaine équipe dirigeante... Enfin si tout se passe comme prévu! (Photo Anthony Maurin : ObjectifGard)
Prise de parole par la prochaine équipe dirigeante... Enfin si tout se passe comme voulu! (Photo Anthony Maurin : ObjectifGard)

"Pour gérer les raseteurs, rien de mieux que des raseteurs présents à la fédération. Depuis 3 mois, nous travaillons dur et nous rencontrons des gens bornés qui pensent que la fédération leur appartient! Je suis sceptique sur notre avenir, ils veulent se protéger mais nous savons qu'ils n'ont pas fait grand chose, les bénévoles doivent être remerciés car ce rôle n'est pas facile mais ils doivent accepter leur départ et l'arrivée d'autres personnes" lance Sabri Allouani, raseteur.

Un boulot considérable a été accompli ces derniers jours par ceux qui composent le groupe de travail qui va rassembler l'ensemble du monde de la bouvine à ses côtés pour une année s'il parvient à organiser une élection dans un mois (délais obligatoire durant lequel une personne de confiance de l'actuel bureau sera désigné Président par intérim). Ce travail a déjà été présenté lors de la dernière échéance électorale mais pour une trentaine de voix n'a pas été félicité à la hauteur de ses espérances. "Un mois a été perdu dans cette histoire, c'est énorme au vu de notre situation mais un espoir persiste. Celui que la cessation de paiement ne soit pas effective. Tous ensemble, relevons le défi. Le premier des enjeux est de gérer, d'observer ce qui ne va pas pour que lors de la prochaine élection de 2017 tout cela n'existe plus au sein de notre fédération" évoquent les membres de la future liste.

Soutien total de l'assemblée autour du nouveau projet et des nouvelles têtes (Photo Anthony Maurin : ObjectifGard)
Soutien total de l'assemblée autour du nouveau projet et des nouvelles têtes (Photo Anthony Maurin : ObjectifGard)

Loïc Auzolle, raseteur et quatre autres personnes avaient rendez-vous à l'antenne du Ministère des Sports de Montpellier. Le Préfet du Gard et le Premier Ministre sont même au courant de l'affaire... Les politiques, un tantinet longuets au démarrage, mènent aujourd'hui ce combat à bras-le-corps et apportent leur soutien inconditionnel à la future équipe.

Tout ne sera pas rose dans cet avenir proche mais ce grand chambardement doit être fait dans les règles de l'art. Remettre de l'argent dans les caisses n'est pas facile mais une direction digne de ce nom devrait y arriver malgré les embuches. Les gens se mobilisent autour de la FFCC, le projet est soutenu et Carmen sera à nouveau entendu dans les arènes!

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité