Actualités

DOMESSARGUES Le maire présente sa commune au sous-préfet d’Alès

Olivier Delcayrou et Bernard Clément. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Olivier Delcayrou et Bernard Clément. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Ce mardi après-midi, le sous-préfet d'Alès Olivier Delcayrou s'est rendu au sein de la communauté de communes Leins-Gardonnenque pour visiter le village de Domessargues, dirigé par Bernard Clément depuis 1989.

Les deux hommes ne tombent pas toujours d'accord sur les chiffres. Quand le premier magistrat de la commune dénonce « la baisse des dotations de l'Etat », le sous-préfet d'Alès tente de lui démontrer mathématiquement que l'enveloppe budgétaire pour Domessargues est de plus en plus importante : « Elle a augmenté de 10% en 10 ans », assure t-il, chiffres à l'appui.

Malgré ce différend mathématique, Olivier Delcayrou et Bernard Clément ont passé une bonne heure à arpenter ensemble, et dans la bonne humeur, la commune de 700 habitants. De la mairie flambant neuve à l'école maternelle, en passant par la nouvelle cuisine scolaire et le quartier inter-générationnel André Bonnet, le représentant de l’État aura découvert l'essentiel de Domessargues.

1 800 familles au nouveau quartier André Bonnet

La première pierre de ce quartier avait été posée en novembre 2013 dans un froid glacial (relire ici). Un peu plus de deux ans plus tard, le terrain s'est transformé en un ensemble résidentiel composé de 20 appartements et de 8 villas, opérationnel depuis juin dernier. Mais ce n'est pas tout : un espace dédié aux commerces et aux services s'installe peu à peu à l'entrée du quartier. Un salon de coiffure et un cabinet d'infirmier sont déjà ouverts, alors qu'une micro-crèche d'une capacité d'accueil de 10 enfants et une épicerie Vival s'apprêtent à voir le jour.

« L'objectif est de créer un véritable quartier inter-générationnel. Ce n'est pas le concept de l'EHPAD mais les personnes âgées peuvent continuer leur parcours en ayant tout à proximité », explique Bernard Clément. Et l'opération semble être une réussite, puisque tous les logements sont occupés, « avec une liste d'attente ».

La visite s'est achevée à l'école maternelle – qui accueille environ 80 enfants répartis dans trois classes – et pour laquelle l'édile prévoit un agrandissement en 2016 : « Nous voulons construire deux salles supplémentaires pour accueillir les activités périscolaires ». Le coût des travaux s'élèverait à 300 000€.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “DOMESSARGUES Le maire présente sa commune au sous-préfet d’Alès”

  1. Pourvu qu’ils ne se fassent pas bouffer par l’Agglo d’Alès ou de Nîmes et qu’ils conservent leur intercommunalité efficace, bien gérée (non endettée) , démocratique et à visage humain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité