Actualités

BAGNOLS Les étudiants urbanistes présentent leurs travaux pour les Escanaux

Les étudiants ont présenté des maquettes de leurs projets aux habitants (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les étudiants ont présenté des maquettes de leurs projets aux habitants (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Les étudiants de l’Institut d’urbanisme de Grenoble étaient de retour à Bagnols hier pour présenter leurs travaux sur le quartier des Escanaux, sur lequel ils travaillent depuis novembre dernier.

Des travaux disposés sous forme de maquettes dans la salle multiculturelle, que des habitants ont pu voir, après y avoir participé.

Les Escanaux, objet d’études « assez extraordinaire »

« Les étudiants sont déjà venus deux fois une semaine, et ils étaient hébergés chez l’habitant, au cœur du projet, et de plus avec la méthode des itinéraires, ils ont créé des liens » affirme l’enseignante-chercheur urbaniste de l’Institut grenoblois Jennifer Buyck. Des maquettes réalisées pour la première fois « in situ, pas en atelier à Grenoble mais sur place dans la quartier », précise l’enseignante, ce qui a fait « radicalement évoluer » les projets initiaux.

Il faut dire que les étudiants sont chargés de plancher sur l’avenir d’un quartier pas comme les autres : « il est assez extraordinaire, c’est un territoire qui a été désinvesti, abandonné, mais qui a connu un investissement colossal lors de sa création », affirme Jennifer Buyck. Un quartier conçu pour le compte du CEA par l’architecte de renom Georges Candilis et son équipe en à peine deux ans suite à la construction de Marcoule, « démesuré à l’échelle de la ville, de l’histoire de l’architecture, et tellement énorme qu’une ville comme Bagnols ne pouvait pas l’assumer. »

Les étudiants ont présenté leurs projets pour les Escanaux aux habitants (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les étudiants ont présenté leurs projets pour les Escanaux aux habitants (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Six thèmes de travail

De plus, il y a une demande de la Ville, qui ne possède pas de service urbanisme et qui n’a jamais pu faire d’études sur les Escanaux, ce qui en fait une matière inédite pour les étudiants, qui ont donc travaillé sur six thèmes : le Bengali et son rôle de passerelle, le renouveau écologique, une ferme aux Escanaux, ouvrir le stade, investir les pieds d’immeuble et étalement urbain ou densification. Six maquettes sur ces thèmes ont été présentées le matin, avant des tables rondes l’après-midi avec des élus, des habitants, des techniciens et des étudiants pour approfondir les sujets.

Une chose est sûre : les idées et les thèmes développés par les étudiants ne tomberont pas dans l’oreille d’un sourd, puisque le quartier des Escanaux a été retenu comme quartier d’intérêt régional dans le cadre du Nouveau programme national de renouvellement urbain 2014 - 2024.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité