Faits Divers

JUSTICE Délibéré renvoyé au 22 septembre dans le procès qui oppose Julien Sanchez aux commerçants

Julien Sanchez et Abdallah Zekri. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Julien Sanchez et Abdallah Zekri. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Julien Sanchez et Abdallah Zekri. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Ce jeudi, le président du tribunal correctionnel de Nîmes, Jean-Pierre Bandiera, a mis l’affaire qui oppose Julien Sanchez à six commerçants de Beaucaire en délibéré au 22 septembre pour permettre des « investigations complémentaires« . Il était reproché au maire de Beaucaire d’avoir pris deux arrêtés municipaux interdisant l’ouverture de commerces après 23h.

D’ici le 22 septembre, la justice compte, entre autres, vérifier la légalité des deux arrêtés et mener une enquête auprès du commissariat de Beaucaire… A la sortie de l’audience, Julien Sanchez prend acte du report : « La justice ne me condamne pas aujourd’hui. Le président a demandé une enquête complémentaire tellement le dossier est creux, est vide de toute substance. Il n’y a aucune discrimination avérée. Chacun doit vivre dans le respect : je reprendrai donc ces arrêtés cette année« .

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité