ActualitésSociété

ALÈS Orange ouvre son premier « smart store » gardois

Inauguration de la boutique par la directrice Patricia Goriaux, entourée du député Fabrice Verdier, et de l'élu Aimé Cavaillé. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Inauguration de la boutique par la directrice Patricia Goriaux, entourée du député Fabrice Verdier, et de l'élu Aimé Cavaillé. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

La nouvelle boutique Orange d'Alès, située 26 rue d'Avéjan, change de décor. Elle évolue vers le "smart store", un nouveau concept tourné vers l'expérience client.

"Le premier smart store gardois est ici, à Alès". Ce mardi, la directrice d'Orange Sud, Patricia Goriaux, a fait le déplacement pour inaugurer les lieux. D'une superficie de 326m², elle dévoile plusieurs univers tournés vers l'initiation et la découverte. "Orange fait évoluer ses boutiques pour accompagner les clients vers la révolution du numérique", souligne la directrice.

Aujourd'hui, près de 60% des clients sont détenteurs d’un smartphone et 85% en posséderont d’ici 3 ans. Les comportements digitaux ne cessent de progresser. La boutique "smart store" répond à cette évolution grâce à des zones d’accueil, de prise en charge et d’expérimentation. Les univers « En déplacement », « Maison », « Fun », « Bien-être », « Travail » scénarisent les solutions et services commercialisés par Orange. Chaque client peut visualiser leur utilité dans un environnement familier, selon ses propres besoins. L’interactivité est favorisée. Tout devient prétexte au jeu, à la découverte des différents univers Orange. Les clients peuvent tester les produits, les appareils sont connectés et en libre-service. De nombreux écrans et surfaces tactiles sont proposés.

Afin d'accompagner chaque client, les 16 conseillers et encadrants de la boutique d’Alès ont bénéficié d’une formation dédiée pour les accompagner dans les différents univers de la boutique.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

2 réactions sur “ALÈS Orange ouvre son premier « smart store » gardois”

  1. Rencontrer la responsable régionale peut permettre d’évoquer la situation du réseau et d’internet sur les hauts cantons. Et j’espère que les salariés d’orange ont su, pu, parler de leurs conditions de travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité