ActualitésPolitique

LÉGISLATIVES Gard : les candidats Les Républicains désignés ce mercredi par le national

Le sénateur-maire de Nîmes Jean-Paul Fournier.Photo : Eloïse Levesque.
Le sénateur-maire de Nîmes Jean-Paul Fournier.Photo : Eloïse Levesque.

Animés par l’envie de « la reconquête », Les Républicains du Gard se mettent en ordre de marche pour les Législatives de 2017. Hier, un bureau départemental a arrêté les premières candidatures. Elles seront soumises, ce mercredi, à la Commission nationale d’investiture.

Motus et bouche cousue. C’est la consigne qu’à livrée le secrétaire départemental Jean-Paul Fournier aux autres membres du bureau départemental. Réunis ce samedi, les cadres du parti ont passé en revue les candidatures pour 2017. Victime de la vague rose en 2012, le parti de Nicolas Sarkozy n’a, dans le Gard, aucun sortant ! C'est notamment ce qui a poussé la direction nationale, las de payer des amendes pour non-respect de la parité, à imposer 4 candidates sur les 6 circonscriptions. Joint par téléphone, Jean-Paul Fournier reste évasif : « Pour le moment, rien n'est décidé. Ce sera 4 femmes et 2 hommes ou peut-être 3 femmes et 3 hommes ». 

Dans le Gard, l’enjeu est donc de taille. Si ce scrutin est conditionné au résultat de la Présidentielle, la droite gardoise peut récupérer deux circonscriptions : la 1ère, ex-territoire électoral d’Yvan Lachaud (UDI) raflée en 2012 par Françoise Dumas et la 3ème, ancien fief du maire de Villeneuve, Jean-Marc Roubaud, occupé depuis 2012 par le député frondeur Patrice Prat. Reste à trouver les meilleurs candidats. Sur la 1ère, le nom du jeune Julien Plantier, adjoint au maire, secrétaire de circonscription et référent de Nicolas Sarkozy dans le Gard pour la Primaire, circule dans les couloirs. Sur la 3ème, Xavier Belleville, lui, est déjà en campagne. Proche du maire de Villeneuve et récemment élu secrétaire de circonscription Les Républicains, le candidat à la candidature a le vent en poupe… Encore faut-il que Jean-Paul Fournier ne lui mette pas un vent en n'adoubant pas sa candidature.

Pour la 4ème (celle de l’actuelle député PS Fabrice Verdier) et la 6ème (celle de l’ex-EELV Christophe Cavard), les situations sont plus délicates. La 4ème est l’ancienne circonscription de Max Roustan, un territoire donc gagnable. Pour la 4ème, le nom de Nathalie Rivenq a été un temps avancé… Pour la 6ème, Richard Flandin, l’adjoint au maire de Nîmes est déjà en campagne. Tout comme le sortant, Christophe Cavard, lui aussi en marche pour sa réélection.

La 2ème et la 5ème sont les plus difficiles pour la droite. Raflée par Gilbert Collard (FN), la 2ème circonscription a le coeur très à droite. Pascale Mourrut, actuelle secrétaire de circonscription Les Républicains, se verrait bien livrer bataille. Mais la collaboratrice de la sénatrice Vivette Lopez sera-t-elle préférée à Caroline Breschit, déjà élue sur son nom ? Par ailleurs, le nom de l’ancienne suppléante du député Étienne Mourrut, Eline Enriquez-Bouzanquet, a été évoqué. Au moins, ce territoire ne manque pas de femmes... 

Commission nationale d'investiture ce mercredi 

Quant à la 5, acquise à la cause de la gauche, que fera la droite ? L’ancien candidat Christophe Ruas partira-t-il de nouveau au front ? Les Républicains désigneront-ils une femme pour respecter la parité ? Une élue comme Catherine Rocco, vice-présidente à Nîmes Métropole et adjointe à Caveirac ? Beaucoup de questions et peu de réponses… « Il reste deux trois cas en suspens », explique Jean-Paul Fournier. Seule certitude : les candidatures seront soumises à la commission nationale d’investiture, mercredi matin.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

6 réactions sur “LÉGISLATIVES Gard : les candidats Les Républicains désignés ce mercredi par le national”

  1. Fabrice, Julien, vivette, Christophe, Richard ou Nathalie, du PS ou de LR, ils et elles sont UEuropéistes. Ils participeront donc depuis l’assemblée nationale à la soumission de notre nation aux injonctions des commissaires Bruxellois au service des lobbies. Du désastre Schengen à la PAC en passant par notre participation au budget, l’UE est une arnaque.
    Alors que les peuples se libèrent de l’UE pour construire l’Europe des Nations, les UEuropéistes sont dépassés par l’histoire en cours.

  2. D’où le retournement de veste de Plantier,
    Je soutiens Juppe mais je risque de pas être candidat à la députation.
    Je soutien Sarnozy car tonton Fournier m’a dit que si tel était le cas je serais candidat sur la 1.
    Minable… Et que dire de Mourrut ? Au moins une qui a bien choisi son conjoint.
    Champ libre pour le FN

  3. Caroline pas candidate s’amuse-t-elle à dire sur Facebook.
    je ne suis pas surpris car ses revendications étaient tout bonnement hallucinantes !

    Outre le soutien plein et entier des Républicains (où elle n’a pas sa carte) et de l’UDI (qu’elle a rejoint par opportunisme aux départementales avant d’aller aux Républicains) elle aurait en outre demandé d’être à minima secrétaire d’état d’un prochain gouvernement de droite.

    On croit rêver… Devant cette fin de non recevoir elle aurait naturellement décidé de claquer la porte des législatives, s’assurant ainsi de bonnes relations avec l’actuel et futur député Gilbert Collard et surtout préparant le terrain pour Aimargues en 2020.

  4. Plantier, un bel exemple d’arriviste!!!
    Il soutient d’abord Juppe puis opte pour Sarkozy après pressions pour obtenir une investiture et va prendre une veste
    Je suis républicain mais la, c’est trop, mon vote ira au FN!!!!

  5. Comment ne pas s’inquiéter au vu des commentaires de la santé mentale des propriétaires de certains de ces commentaires ?
    Entre ceux qui critiquent les gens sans les connaître, ceux qui prêtent des prétentions de secrétariat d’état à des élues ayant en tout et pour tout 2 ans de mandat, ceux qui mêlent l’Europe à toutes les sauces, je me dis que c’est pas gagné pour la France.
    Avant de critiquer toutes ces personnes élues de gauche ou de droite d’ailleurs on s’en fout, avez-vous vous, vous commentateurs anonymes, fait quelque chose qui mérite autant d’attention que celle que vous portez aux autres ?
    Si ce n’est le cas, commencez, engagez vous, faites vous elire, et ainsi à loisir d’autres vous critiqueront dans vos actions ou inactions. Ainsi va la France dans la critique aisée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité