ActualitésPolitique

GARD Nouvel acte de vandalisme sur la permanence du PS

Le gouvernement a décidé d’user de l’article 49 alinéa 3 de la Constitution pour faire adopter le controversé projet de loi sur le Travail sans passer par le vote des députés.
Le gouvernement a décidé d’user de l’article 49 alinéa 3 de la Constitution pour faire adopter le controversé projet de loi sur le Travail sans passer par le vote des députés.

Lundi, le Parti Socialiste du Gard a fait une triste découverte : les murs de la permanance, située route de Montpellier, ont été tagués dans le week-end. Après les pneus brûlés et le dépôt de fumier de la CGT devant la fédération, le siège a été une nouvelle fois visé par des opposants à la loi Travail et plus largement, au gouvernement. Nord, Alpes-Maritimes, Côte d’Or… Depuis plusieurs semaines, ces incidents se multiplient. À travers un communiqué, Solférino n'a pas manqué de réagir : « Ces nouvelles dégradations sont la marque d'un climat de violence totalement inacceptable. Le Parti socialiste condamne, à nouveau, avec une extrême fermeté ces exactions commises à l'encontre de ses bâtiments (…) ». Une plainte est en passe d'être déposée.

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

2 réactions sur “GARD Nouvel acte de vandalisme sur la permanence du PS”

  1. « Ces nouvelles dégradations sont la marque d’un climat de violence totalement inacceptable. Le Parti socialiste condamne, à nouveau, avec une extrême fermeté ces exactions commises à l’encontre de ses bâtiments (…)  »
    La faute à qui le climat de violence ? Qui fait en sorte de ne pas faire arrêter les « casseurs », dont on ne sait même pas la provenance ? Qui envoie systématiquement les forces de l’ordre, qui font usage de leurs armes à « létalité diminuée » (quel euphémisme !!) ? Pourquoi les mêmes forces de l’ordre ne répriment-elles pas avec a même fermeté les supporters de l’Euro ? On voit là le seul intérêt des « socialistes »: le fric, le fric et encore le fric. Ils peuvent condamner avec la plus grande fermeté, ils ne font plus peur à personne. Dans moins d’un an ils ne représenteront plus rien sur l’échiquier politique, ils seront politiquement morts. Et tant mieux, que disparaissent ces hypocrites réactionnaires.

  2. On ne peut que s’indigner qu’un gouvernement dit de gauche ait voulu interdire une manifestation organisée par pas moins de sept organisations dont les syndicats les plus représentatifs, des partis politiques, la LDH, etc.
    Cela me semble nettement plus grave que quelques tags vengeurs ou du dépôt de fumier devant les bâtiments vides ce que la FNSEA pratique à haute dose sans se voir condamner à la moindre peine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité