Faits Divers

NÎMES Sans permis, il prend la fuite en courant en plein milieu du contrôle de police

Photo d'illu
Photo d'illustration

C’est la 19ème fois que Florent comparaît devant un tribunal correctionnel. Vendredi dernier, le 24 juin, le jeune homme de 26 ans emprunte la voiture d’un ami alors qu’il n’a pas le permis de conduire. Ce jour-là, il est bien décidé à apporter des vêtements à sa compagne détenue à la maison d’arrêt de Nîmes. Seulement, n’étant pas à une interdiction près, il téléphone au volant, ce qu’une patrouille de police remarque. Florent est contrôlé : on lui demande les papiers du véhicule qu’il n’a pas, son permis qu’il n’a pas non plus et la découverte d’une matraque télescopique dans la portière côté passager commence fortement à intriguer les forces de l’ordre. C’est le moment que Florent choisit pour prendre ses jambes à son cou et déguerpir sans demander son reste. Il sera rattrapé un peu plus loin par une deuxième patrouille.

  • Je n’avais pas d’argent pour prendre le bus, explique-t-il au tribunal correctionnel de Nîmes. Un ami m’a dit que je pouvais prendre sa voiture mais je n’avais pas vu cette matraque télescopique. Quand les policiers l’ont sortie, j’ai eu peur et je suis parti en courant, reconnaît Florent.

Mais la personnalité du jeune homme, décrit comme particulièrement vulnérable, inquiète le tribunal. Il s’est tailladé le corps à plusieurs reprises jusqu’à ce faire une grande cicatrice de plusieurs centimètres sur la tête.

  • Si j’écope d’une lourde peine, je ne pense pas que je tiendrai… J’ai tenu le coup pour comparaître devant vous mais selon la décision que vous allez prendre…

La vice-procureure Pascale Palau tient compte de l’état de Florent :

  • On ne sait jamais si on est dans un chantage au suicide mais Monsieur a l’air vulnérable. Le maintien en détention ne me semble pas nécessaire, indique-t-elle après avoir demandé une peine de six mois de prison.

Peine suivie par le tribunal qui ne demandera pas non plus le maintien en détention. Florent est ressorti libre.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

1 commentaire sur “NÎMES Sans permis, il prend la fuite en courant en plein milieu du contrôle de police”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité