Actualités

GRAND AVIGNON Une délégation Malienne visite la station d’épuration de Courtine

Une délégation de haut-cadres Maliens a visité la station d'épuration communautaire de Courtine (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Une délégation de haut-cadres Maliens a visité la station d'épuration communautaire de Courtine (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La performante station d’épuration communautaire de Courtine fait des envieux.

En effet, une délégation de sept haut-cadres Maliens est actuellement à Avignon pour un voyage d’études consacré à la station d’épuration de la cité des papes, qui traite les eaux d’Avignon, Le Pontet, Villeneuve et les Angles.

Un plan ambitieux à Bamako

Une délégation composée de MM. Diko, conseiller technique du ministre de l’environnement, Kaya, directeur général de la Direction nationale de l’assainissement, Diallo, point focal du projet de la Direction nationale de l’assainissement, Mme Sangaré, directrice générale de l’Agence nationale de gestion des stations d’épuration du Mali, et MM. Cissoko, directeur des investissements et de la planification de la Société malienne de patrimoine de l’eau potable (SOMAPEP), Sissoko, chef du service planification de la SOMAPEP et Sow, directeur technique du district urbain de Bamako.

Et ces sept haut-cadres ne sont pas venus en touristes. Le gouvernement Malien a en effet lancé un projet ambitieux de renforcement de distribution d’eau potable, le projet Kabala, qui prévoit de renforcer nettement l’alimentation en eau potable pour l’agglomération de Bamako. Une métropole qui compte 2,8 millions d’habitants, et dont la démographie est très dynamique. Un plan composé également d’une réflexion sur les modalités d’assainissement des nouveaux quartiers desservis, dont l’étude a été confiée au cabinet Egis Eau, qui a organisé la visite de la station de Courtine, dont les technologies pourraient être transposées à Bamako.

Accueillis par le vice-président du Grand Avignon René Trucco, le directeur territorial de Véolia Stéphane Delpech et le directeur des services techniques du Grand Avignon Jérôme Gelly, les membres de la délégation ont pu visiter l’installation et ses bassins « hors normes de 60 mètres de diamètre qui ont fait trembler bien des bureaux d’études », dixit le directeur des services techniques.

Aujourd’hui, la station vaucluso-gardoise de Courtine fait figure d’exemple, avec ses 32 millions de mètres cube d’eaux usées traités par an et ses « bons résultats en termes de rejets, affirme René Trucco. Ces résultats nous valent d’ailleurs une prime de l’Agence de l’eau chaque année. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité