ActualitésFaits Divers

NÎMES Elle se tue en tombant du 8ème étage, son père devant la Cour d’Assises

Le palais de justice de Nîmes.
Le palais de justice de Nîmes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard).
Le palais de justice de Nîmes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard).

C’est un procès avec de nombreuses interrogations qui s’ouvre, ce lundi, devant la Cour d’Assises du Gard. Un homme de 49 ans, Rabeh, est accusé de « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner ». Derrière cette formulation juridique, c’est un père de famille qui est accusé d’avoir exercé « des pressions physiques » et d’avoir « porté des coups » à sa fille… Des violences, qui seraient à l’origine du saut dans le vide d’un appartement du 8ième étage de cette jeune femme d’à peine 18 ans.

Le drame s’est noué dans la nuit du 23 décembre 2009, avec 4 personnes présentes dans le logement situé à la ZUP de Nîmes. Une adolescente, fille de la compagne de Rabeh, n’aurait rien vu étant dans sa chambre. La compagne de l’accusé a donné plusieurs versions sur l’incident. Tandis que le père de famille affirme qu’il n’a jamais « poussé sa fille dans le vide » ou « voulu la mort de sa fille », selon son avocat Me Julien Dumas-Lairolle.

Les constations médico-légales démontrent qu’il y a des incompatibilités avec la version de l’accusé mais aussi avec les témoignages émanant de la compagne du père de famille poursuivi en justice. La Cour d’Assises à deux jours pour essayer de faire la lumière sur le huis clos familial et savoir de quoi est décédé la jeune femme ?

La maman de la victime s’est constituée partie civile et sera entourée de Me Audrey Moyal et du bâtonnier Jean-Pierre Cabanes.

Le verdict est attendu mardi soir.

Boris De la Cruz

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité