A la uneActualitésSociété

NÎMES Les Hasta Luego vous embarquent dans leur manège

Les hasta Luego lors de la représentation de leur spectacle édition 2015

Chaque semaine, les pensionnaires de l'écurie nîmoise Hasta Luego se produisent en public. Un grand show qui embarque les spectateurs dans un voyage équestre à travers le temps et démontre le savoir-faire de la troupe.

Les "Hasta" sont connus à travers l'Europe entière mais ont du mal à faire valoir leurs talents dans la région. Installée dans un cadre idyllique et stratégique sur la commune de Nîmes, l'écurie voit 3 générations de cavaliers et dresseurs se côtoyer au sein de la structure familiale qui élève le cheval vers une suprématie absolue.

La foule attend louverture des portes et le début du show. A proximité, la roulotte fait office de billetterie, le monde des Hasta Luego vous attend (Photo Anthony Maurin).
La foule attend l'ouverture des portes et le début du show. A proximité, la roulotte fait office de billetterie, le monde des Hasta Luego vous attend (Photo Anthony Maurin).

La séance se joue presque à guichet fermé, la billetterie fonctionne très bien car les tarifs ne sont pas excessifs et permettent une venue en famille. Mais pour voir quoi? Du dressage et de la voltige, spécialités des Hasta Luego et points de gravité du spectacle 2016.

L'aboutissement d'années de travail

Installé, le public est chaud et réceptif. Ce "voyage en terres équestres" est le résumé du savoir-faire acquis par les Hasta Luego au fil d'années d'entraînement. 2 Séances par semaine (mardi et mercredi pour la dernière fois cette semaine), puis seulement le mardi jusqu'au 6 septembre afin de mieux appréhender l'abnégation de ses dresseurs et voltigeurs.

Les textes de Daniel Saint-Lary plongent les spectateurs dans une ambiance historique et méridionale. Durant un peu moins d'1h30, les Hasta et leurs 50 chevaux font voyager les spectateurs dans le temps bien sûr mais aussi dans l'espace. Des chevaux Camargue en liberté au dressage andalou en passant le western, Versailles ou encore les chevaux Arabes, les Hasta Luego font voir au public présent des choses parfois rares.

Comme lors de chaque spectacle, dressage et voltige sont au rendez-vous
Comme lors de chaque spectacle, dressage et voltige sont au rendez-vous

Pour les grand mais aussi pour les petits

Chacun trouvera quelque chose d'intéressant dans l'affaire. Les moments de quiétude mis en lumière par le dressage contrastent avec les instants fugaces de voltige qui mettent le feu à la salle. Une chanteuse intervient à plusieurs reprises pour relier la beauté du geste et celle de l'émotion vocale.

Les spectateurs passent de lautre côté du miroir et ont la possibilité de visiter les infrastructure, de se rafraîchir et de se restaurer sur place, au coeur des écuries (Photo Anthony Maurin).
Les spectateurs passent de l'autre côté du miroir et ont la possibilité de visiter les infrastructures, de se rafraîchir et de se restaurer sur place, au coeur des écuries (Photo Anthony Maurin).

Mais c'est après le spectacle que se joue une scène des plus marquantes. Exceptionnellement, le public peut assister à quelque chose d'intéressant et de privé. L'écurie s'ouvre! Tout est visible. Les chevaux, les harnachements, les coulisses... Et si une question vous vient à l'esprit, les bénévoles et les participants du grand show se feront une joie d'y répondre simplement! En plus de cette excellente idée qui paraphe la soirée de fort belle manière, quelques rafraîchissements et victuailles sont à déguster à la mode tapas!

Domaine de l'Ecurie Hasta Luego, 562-940 chemin de Florival: 30000 Nîmes. Renseignements au: 07.77.96.26.34 ou contact@hasta-luego.com.

Tarif : 25 euros, 20 euros, 16 euros, 12 euros et gratuit pour les moins de 5 ans.

Sinterrogeant sur les qualités dun tel cheval, le couple pourra parfaire ses connaissances équines (Photo Anthony Maurin).
S'interrogeant sur les qualités d'un tel cheval (fer de Diego Ventura), le couple pourra parfaire ses connaissances équines en l'observant une fois le spectacle achevé (Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité