Actualités

PONT-SAINT-ESPRIT L’université populaire fait sa rentrée et présente son programme

Les trois co-présidents de l'Université populaire Vivre Pont-Saint-Esprit Philippe Ferré, Irène Gabbaï et Jean-François Serra (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les trois co-présidents de l'Université populaire Vivre Pont-Saint-Esprit Philippe Ferré, Irène Gabbaï et Jean-François Serra (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Née il y a un an quasiment jour pour jour, l’Université populaire Vivre Pont-Saint-Esprit (UPVPSE) a présenté son programme pour l’année 2016-2017 mardi matin.

Un nouveau cycle de 25 conférences débutera le 19 septembre, accompagné d’une quinzaine d’ateliers et de nouveautés.

Des cours de langues et des visites découvertes

« Nous lançons des cours de langues : du russe, du chinois et de la conversation anglaise, explique le co-président de l’UPVPSE Philippe Ferré. Et nous sommes en train de chercher quelqu’un pour donner des cours d’arabe littéraire. » Autre nouveauté de cette rentrée 2016, « des sorties visites et découvertes gratuites, pour aller découvrir des entreprises locales qui sortent de l’ordinaire, comme un apiculteur ou un fabricant de vitraux », présente le co-président de l’UPVPSE Jean-François Serra.

Quant aux conférences, « elles restent très éclectiques, ça va dans tous les sens, mais c’est fait exprès », affirme la co-présidente de l’UPVPSE Irène Gabbaï à qui on aura du mal à donner tort : écologie, paléontologie, astronomie, histoire, société, santé, économie… la liste des thèmes abordés au cours des deux à trois conférences mensuelles de l’université populaire est effectivement très longue, et leur nombre a augmenté pour cette année.

D’ailleurs, le physicien Christophe Galfard, auteur du livre « L’Univers à portée de Main » et chroniqueur sur France Inter devrait donner une conférence à Pont-Saint-Esprit à une date qui reste à fixer.

Côté ateliers, l’aide aux devoirs gratuite est reconduite, tout comme la pratique théâtrale avec Patrick Baty, l’astronomie avec Jean-François Serra ou encore la découverte d’une œuvre musicale avec Philippe Ferré, qui compte bien continuer à « faire découvrir des œuvres et des musiciens remarquables mais peu connus. »

Le tout à des prix raisonnables, université populaire oblige, et dans des lieux qui sont donnés à l’inscription pour des questions d’organisation. Le programme complet et les tarifs sont ici.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité