A la uneActualitésPolitique

NÎMES Les syndicats appellent à la grève ce jeudi 15 septembre

Les syndicats appellent à la grève ce jeudi 15 septembre. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Les syndicats appellent à la grève ce jeudi 15 septembre. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Les syndicats Fo, CGT, Solidaires et FSU appellent à la grève ce jeudi 15 septembre pour l’abrogation de la Loi Travail.

La mobilisation avait peut-être perdu du terrain lors des dernières manifestations locales, mais la volonté syndicale reste la même. « 70 % de la population est contre cette loi » rapporte Bruno Rivier, représentant CGT, d’après un sondage. « Si l’on ne prend en considération que les ouvriers et les travailleurs, c’est 99 % d’entre eux qui s’y opposent » ajoute Gilles Besson, FO. Car les syndicats entendent bien aller jusqu’au bout de leur combat en demandant l’abrogation pure et simple de cette loi. Mais en pratique, cela risque de se passer différemment : « Même si elle est adoptée, elle ne sera jamais appliquée de la même manière que le CPE n’avait pas été abrogé mais les décrets d’application n’ont jamais été appliqués » ajoute Gilles Besson. Dans la foulée, la CGT avance l’idée d’un SMIC à 1800 euros et une durée de temps de travail limitée à 32h par semaine. « Ce type de loi a déjà été appliqué en Espagne, en Italie ou en Grèce sans que l’emploi ne soit relancé. Au contraire, cela a affaibli les garanties des salariés » conclu Bruno Rivier.

Outre la grève, c’est aussi une manifestation qui est prévue ce jeudi à 14h30 au départ des Jardins de la Fontaine, au passage de la rue du Cirque Romain jusqu’à la Préfecture.

Baptiste Manzinali

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “NÎMES Les syndicats appellent à la grève ce jeudi 15 septembre”

  1. La loi travail est la très mauvaise réponse à la vraie question de l’emploi en France. Cette loi d’inspiration libérale made in UE portée par la gauche résume tout le mépris du gouvernement envers les salariés sans rien résoudre aux problèmes des PME.
    Le Front National n’a pas vocation à gérer le système mais à le dépasser. C’est tout le sens de sa démarche politique.

  2. Dans le programme du FN de 2012, il est bien écrit, entre autre, qu’il est favorable aux accords négociés : entreprise par entreprise. C’est ni plus ni moins que l’un des axes de la loi travail à travers l’inversion de la hiérarchie des normes, il n’y aura plus de principe de faveur. Quel grand écart et quelle souplesse. Pour l’un comme pour l’autre, c’est le MEDEF qui écrit vos programmes économiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité