Nîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Sur l’île de beauté du jeu croco

Le stade Ange Casanova qui accueille léquipe du Gazélec dAjaccio
Le stade Ange Casanova qui accueille l'équipe corse du Gazélec d'Ajaccio.

Le Nîmes Olympique se déplaçait à Ajaccio pour affronter le Gazélec, invaincu mais n'ayant pas encore gagné un match à la maison, pour le compte de la 9ème journée de championnat de Ligue 2.

Très peu garni, le stade Ange Casanova patientait le temps d’une minute de silence avant de se réchauffer et d’accueillir le Nîmes Olympique. Un duel serré était posé sur le papier, restait plus qu’à voir ce que cela allait donner sur le pré! 10ème avec 10 points, Ajaccio tenait à une moindre distance des Corcos, vêtus de blanc pour l’occasion, 13èmes avec 9 points. Les Ajacciens démarraient forts puisque sur un corner côté gauche, c’est une tête piquée que venait heurter la transversale de Gauthier Gallon (3ème)…

Mais ce sont les Nîmois grâce à une grosse frappe enclenchée par Rachid Alioui, hors de la surface, qui allaient ouvrir le score. Le meilleur buteur de l’exercice face à une passivité totale de la défense ajaccienne et à un mauvais placement de Steeve Elana, Alioui se régale et met le feu en laissant entrevoir une grande saison pour le néo-croco.

Grosse entame de match

En ne produisant que peu de jeu, les Nîmois s’en sortent bien et quelques instants plus tard, le même Alioui nous refait le coup mais son tir, cette fois trop central, ne fera que bafouiller un Elana qui n’a pu correctement le stopper…Comme vous l’aurez compris, les 10 premières minutes de la rencontre sont bigrement intenses!

A la 15ème, seul au beau milieu de la surface nîmoise, un Ajaccien placera une belle tête mais heureusement trop enlevée pour finir dans le cadre. Les Crocos concèdent beaucoup de corners mais parviennent également à faire déjouer les locaux, récupérant le ballon haut et se projetant en un éclair vers le but.

Trop facile…

Si bien qu’arrivés dans la zone décisive, les Nîmois ont tendance à se la jouer facile. Quelques actions non conclues pourraient être à regretter d’ici la fin du match. Autre problème, déséquilibré dans les airs sur une sortie, Gauthier Gallon retombe lourdement sur les lombaires et fait quelques frayeurs au staff nîmois (25ème).

Encore ces diables blancs à l’attaque sur un corner à la 32ème. Superbement tiré par Fabre, c’est Briançon qui vient mettre sa tête en opposition tout en déviant la course du ballon. Le cuir file à toute allure vers le but mais se fracasse contre le poteau d’un Elana toujours battu ! A la 35ème, c’est Ripart qui fait le contrôle de trop et qui voit son tir détourné par des guibolles ajacciennes…

Christian Kouakou frappe une nouvelle fois et fait mouche (42ème)! A la limite du hors-jeu et sur une belle ouverture en profondeur, le nouveau croco se retrouve face au malheureux Elana. Kouakou ajuste sa position et aligne une frappe sur le gardien qui ne parvient pas à la repousser, triste sort et heureux buteur! Malgré tout et à la pause, les Nîmois sont remontés à la 6ème place du championnat!

Tenir bon

Au retour des vestiaires, les ajacciens désireux de tirer pour la première fois dans le cadre accompliront leur souhait à la 74ème minute, seulement, et encore pas sûr… Seconde période plus terne et durant laquelle les Nîmois tiennent bien leur avantage en ne s’aventurent hors du bois que par assauts chronométrés.

Mais c’est le 5ème carton rouge des Crocos, adressé à Diabaté cette fois, qui pose un réel problème… A 10 minutes de la fin, le Nîmois tacle avec trop de fermeté, récolte sa seconde biscotte et file aux vestiaires abandonnant ses coéquipiers et les privant de sa présence lors d’une prochaine rencontre.

En infériorité numérique, les Crocos ne s’embarrassent pas du ballon et laissent les locaux profiter de la situation. Chose qu’ils ne parviendront pas à faire! Gauthier Gallon, dans les arrêts de jeu sort une parade exceptionnelle et garde fièrement sa cage inviolée. Le Nîmes Olympique fait une excellente opération, arrive à enchaîner 3 succès à l’extérieur et ramasse les points comme on cueille les abricots à Saint-Gilles.

 

Fiche technique :

Spectateurs: NC.

Score: 0-2.

Buts: Alioui (7ème), Kouakou (42ème).

Conditions: Beau temps, pelouse correcte.

Arbitre: M. Saïd Ennjimi.

Cartons jaunes: Youga (43ème), Zié Diabaté (48ème et 80ème).

Carton rouge: Diabaté (80ème).

Nîmes Olympique: Gauthier Gallon - Gaël Angoula, Anthony Briançon, Fethi Harek (cap), Zié Diabaté - Renaud Ripart (Slimane Sissoko 90+2), Larry Azouni, Florian Fabre, Théo Valls - Rachid Alioui, Christian Kouakou (Gaëtan Paquiez 80ème). Entraîneur: Bernard Blaquart. Non utilisés: Yan Marillat - Ousmane Cissokho, Sada Thioub.

Gazélec Ajaccio: Steeve Elana - Cédric Hountondji, Jérôme Mmbris, Christophe Diedhiou, Boris Mahon - Rafik Boujedra (Youssouf M’Changama 65ème), Rémi Mulumba, Amos Youga (David Ducourtioux 58ème), Louis Poggi (John Tshibumbu (46ème), Julien Romain, Yoann Court, Sekou Cissé. Entraîneur: Jean-Luc Vannuchi (ancien joueur et coach nîmois). Non utilisés: Clément Maury et Jérémie Bréchet.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité