A la unePolitique

ÇA RESTE ENTRE NOUS Les indiscrétions de la semaine

Photo d'illustration : droits réservés.
Photo d'illustration : droits réservés.

Chaque dimanche, la Rédaction vous sert un bon cocktail d’indiscrétions politiques, culturelles, économiques ou sportives. Un digestif hebdomadaire à ne pas manquer... Restez connectés !

Laurence Rossignol prochainement dans la capitale Gardoise. Les personnalités politiques vont se bousculer à Nîmes dans les prochaines semaines. La ville va finir par devenir la spécialiste de la réception de ministres. Prochain rendez-vous : la Ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes depuis février 2016, Laurence Rossignol qui sera de passage dans la cité des Antonin à la fin du mois de novembre sur invitation de la députée PS Françoise Dumas. Sans compter la venue de Nicolas Sarkozy pour son dernier meeting avant le premier tour de la Primaire de la droite et du centre. Enfin, il se murmure la visite présidentielle de François Hollande sur le premier trimestre 2017 pour visiter le tout nouveau EPIDE nîmois.

Laissons les primaires trancher. Voici des semaines qu’une question agite la troisième circonscription du Gard — celle de Bagnols-Villeneuve, pour aller vite — : mais qui représentera la droite et le centre pour les Législatives ? La réponse est simple : on ne sait pas. Ou du moins, pas encore, et pour cause : ça dépendra des primaires. Les deux candidats à l’investiture Les Républicains, à savoir l’adjoint villeneuvois et responsable local LR Xavier Belleville et la conseillère départementale du canton de Redessan Muriel Dherbecourt seront donc départagés en décembre en fonction du résultat des primaires. D’après nos informations, si Nicolas Sarkozy l’emporte, l’investiture serait pour Xavier Belleville, et si c’est Alain Juppé, pour Muriel Dherbecourt. À moins que… Du côté de l’UDI, on a bon espoir de voir une victoire du maire de Bordeaux aux primaires faire place nette à la première adjointe de Saint-Etienne-des-Sorts Patricia Garnero, qui a déjà reçu l’investiture de son parti et nous affirmait cet été vouloir aller « jusqu’au bout ».

Nîmes Métropole : conférence des maires boycottée par Les Républicains. Il y a une semaine se tenait la traditionnelle conférence des maires de l'Agglo de Nîmes. Au menu des débats, la future police intercommunale. Une discussion refusée par certains maires Les Républicains avec en tête celui de Saint-Gilles Eddy Valadier, hostiles à la création de cette nouvelle police de l'Agglo. Ainsi, le groupe a décidé de boycotter la conférence. Pourtant, à la surprise générale, Franck Proust, maire intérim de Nîmes était bien présent et a participé aux échanges. Un pied de nez aux maires frondeurs ?

Françoise Dumas sur France 2. Amies dans la vie, la députée Françoise Dumas a participé au portrait d'Agnés B réalisé par les équipes du journal de Laurent Delahousse sur France 2. Agnès B se fait rare dans les médias. Discrète, la créatrice, réalisatrice et propriétaire de galerie d'art n'hésite pas à s'investir dans l'ombre auprès des plus démunis. Ce sont ses différentes vies qui seront mises en lumière par France 2 avec l'appuie notamment du témoignage de Françoise Dumas, intime d'Agnès B qui a eu l'occasion de lui faire visiter il y a quelques mois l'Assemblée Nationale.

dumas-agnesb
Françoise Dumas et Agnès B à l'occasion de l'anniversaire de la créatrice.

Législatives PS : Fin de non-recevoir pour Olivier Gaillard… Il y a une semaine, le vice-président du Département en charge des transports et candidat sur la 5ème circonscription demandait au premier fédéral Jean Denat la mise en place d’une « primaire ouverte » pour la désignation du candidat sur le modèle de la Primaire de la gauche. Selon lui, le PS « ne peut se réfugier derrière des statuts obsolètes pour désigner ses candidats dans un entre-nous ». Il y a quelques jours, Jean Denat a pris sa plus belle plume à l’adresse d’Olivier Gaillard. La réponse est catégorique : « la désignation des candidats se fera conformément aux statuts, en sollicitant l’investiture des militants ». La Primaire étant réservée « à la désignation du candidat à la Présidentielle »... En guise de conclusion, Jean Denat pique à son tour :  « l’exercice de tes nombreuses responsabilités ne t’a sans doute pas permis de prendre toute ta part à la rénovation de la fédération (…) Toutefois, cela t’aurait évité de parler de ‘statuts obsolètes’, notre fédération ayant été l’une des premières à adopter les nouveaux statuts du PS ». La réponse n'a visiblement pas convaincu Olivier Gaillard qui a décidé de ne pas candidater... au scrutin interne !

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

2 réactions sur “ÇA RESTE ENTRE NOUS Les indiscrétions de la semaine”

  1. On a l’impression que le côté politicard prime sur tout le reste et après on s’étonne que les citoyens ne votent plus ou alors s’égarent sur le vote extrême, sarkozyste ou lepéniste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité