ActualitésEconomieSociété

GARD Les entreprises aidées par Initiative Gard se portent bien

En France, la formation souffre de mauvais chiffres. Ce coup de fouet numérique ne peut pas lui faire de mal!
En France, la formation souffre de mauvais chiffres. Ce coup de fouet numérique ne peut pas lui faire de mal!
Malgré le contexte encore tendu, les entreprises aidées et soutenues par Initiative Gard demeurent solides et en bonne forme.

Le contexte économique actuel n'est pas des plus propices à une évolution sereine des sociétés créées récemment. Cependant, Initiative Gard, est un réseau qui soutient et finance la création d'entreprises qui se portent bien malgré tout.

En 2016, Initiative Gard a mis en place une étude pour connaître le devenir des entreprises soutenues depuis 1999, leurs situations, leurs perspectives et éventuels besoins. Cette étude, animée par la motivation d’améliorer l’accompagnement et les services offerts a permis d’en savoir plus sur la pérennité des entreprises et leur développement.

Tout d'abord, rappelons ce qu'est Initiative Gard. Association de loi 1901 et membre d’Initiative France, premier réseau associatif de financement d’entreprises, l’association gardoise intervient sous forme de prêts à taux 0% pour renforcer les fonds propres des dirigeants d’entreprises (création, reprise, croissance) et ainsi faciliter la levée d’emprunts bancaires. Existant depuis 1999, Initiative Gard compte actuellement 6 salariés permanents et 1140 entreprises sont passées entre ses mains pour près de 14 millions d’euros de prêts et 3135 emplois créés ou maintenus.

Revenons à l'étude... Le taux de pérennité des entreprises soutenues par Initiative Gard est de 86% à 3 ans, un chiffre bien supérieur aux statistiques INSEE Occitanie de 61%. Ensuite, les entreprises accompagnées sont des entreprises créatrices d’emplois avec un quasi-doublement (+95%) de l’effectif entre leur démarrage et l’enquête réalisée. En moyenne par société, Initiative Gard, contribue à générer 3,3 emplois locaux. Enfin, lorsque le chef d’entreprise a arrêté son entreprise (Cession, cessation ou dépôt de bilan), son taux de sortie positive est de 84%, ce qui
confirme l’expérience bénéfique de la création d’entreprise.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Un commentaire

  1. C’est bien de suppléer les banques plus orientées sur la spéculation que l’économie réelle mais d’où viennent SVP les capitaux d’Initiative Gard prêtent sans intérêt ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité