A la uneActualitésEconomie

MANDUEL L’Agglo prépare l’arrivée de la gare TGV

Photo DR http://www.reichen-robert.fr/
Photo DR http://www.reichen-robert.fr/

Lundi soir à Nîmes Métropole, deux délibérations concernant l'avancée du projet de la gare de Manduel ont été entérinées.

Conseil communautaire agité ce lundi soir… Les trois heures de débats ont donné lieu à de nombreuses passes d'armes entre Majorité et opposition. Au coeur des polémiques : la gare TGV de Manduel-Redessan. D'un côté, la gauche et les écologistes opposés à cet équipement ferroviaire. De l'autre, la droite qui, avec le soutien du gouvernement (de gauche) essaie de faire réussir le projet.

Voie d'accès à la gare de Manduel

Deux délibérations ont fait l'objet d'échanges musclés. La première, l'accélération du calendrier pour la création de voies d'accès à la gare de Manduel. Une gare que Nîmes Métropole souhaite faire sortir de terre en 2019 (relire ici).

À l'affût, l'élue PCF Sylvette Fayet dégaine : "Mais pourquoi accélérer les travaux alors que la gare est incertaine ! Une gare sans train ou si peu…". Sous les applaudissements du public (garni de militants de gauche) et les hués des élus de la Majorité, la communiste poursuit dans sa lancée : "La sagesse et la prudence en matière de gestion des deniers publics devraient vous conduire à avoir des doutes sur le bienfondé de cette délibération… La fuite en avant continue ! ".

"Ce qui serait intéressant Madame Fayet, c'est que vous vous adressiez au ministre des transports M.Vidalies… C'est lui qui vient d'écrire à M.Le préfet pour accélérer le projet ", rétorque Yvan Lachaud.

La députée PS Françoise Dumas n'est pas en reste. Candidate aux Municipales de 2014 à Nîmes, la socialiste avait fait campagne contre le projet. Seulement à présent, "ce projet est tellement engagé qu'il ne peut être arrêté (…) On ne peut pas refaire l'histoire. Nous vous laisserons à vos responsabilités ".

À l'écoute des propos de l'opposition le maire de Nîmes (par intérim) Franck Proust bondit : "Ça fait 20 ans que ça dure ! À partir du moment où le contournement était décidé, comment penser un seul instant que le Gard ne pouvait pas avoir de gare ! Comment pouvez-vous parler de dynamique du territoire, de développement économique ! Vous voulez être comme les vaches, regarder les trains passer ?  ".

Le projet économique Magna Porta

Le projet Magna Porta est la seconde délibération à avoir fait ruer dans les brancards. Au total : 180 hectares aménageables (ZAC) autour de la gare voués à devenir un projet économique et touristique d'envergure. Le vice-président délégué à l'aménagement du territoire Michel Bazin explique : "Il est proposé d'approuver le principe de la création d'une ZAC et d'engager la concertation préalable à ce projet d'aménagement associant habitants, associations locales et toutes les personnes concernées dont les représentants de la profession agricole".

La communiste Sylvette Fayet proteste de nouveau  : "Le projet de gare n'a pas encore été soumis à enquête publique, pas de déclaration d'utilité publique, pas de marché, pas de constructeur désigné… La gare de Manduel est un alibi pour un développement urbain incertain. Le bon sens devrait vous conduire à retirer cette délibération !".

Le bon sens, le vice-président en charge du développement économique Pascal Gourdel, en a une autre définition : "Excusez-nous d'être ambitieux pour notre territoire ! L'économie, cela ne se règle pas en un an et nous sommes obligés de travailler sur des zones d'activités de ce type là maintenant. (…) Ah, juste un petit détail : tous vos propos tenus autour de cette gare nous nuisent pour aller chercher des entreprises et oblige de se justifier … Prière d'essayer de ne plus nuire à notre territoire !". Ambiance au Colisée...

Coralie Mollaret

*Sur les deux délibérations Sylvette Fayet (Parti Communiste) et François Séguy (Parti de Gauche) ont voté contre. Françoise Dumas (PS) et Alain Fabre Pujol (EELV) se sont abstenus.

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

2 réactions sur “MANDUEL L’Agglo prépare l’arrivée de la gare TGV”

    1. Vous avez raison. Que l’agglo continue à dépenser en pure perte des dizaines de millions d’euros, comme le fait la ville de Nîmes avec le musée de la Romanité, comme elle l’a déjà fait avec le TCSP (notez que je ne parle pas de « tram’bus », cette invention débile de la municipalité reprise en chœur par les journalistes). Il y en a assez que ces élus qui se prennent pour des rois dépensent notre argent à tort et à travers. Sans doute ce monsieur (ou madame ?) Delon a plein de pognon pour le voir dépenser de manière inconsidérée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité