NÎMES La guerre des trottoirs fait rage: un jeune couple incarcéré

Le centre ville de Nîmes aux couleurs de Noël. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Le centre ville de Nîmes. (photo archive O/G)

 

Pendant l’été, plusieurs prostituées vendant leurs charmes dans le centre-ville de Nîmes se sont retrouvées aux urgences du CHU. Des victimes qui avaient été très violemment frappées et blessées.

Après plusieurs mois d’enquête, un couple d'une vingtaine d'années a été interpellé. Le mari est albanais et la jeune épouse roumaine. Ils sont soupçonnés d'une série de violences sur les prostituées nîmoises. Lui, a été mis en examen et écroué pour « proxénétisme aggravé » et "violences volontaires avec plusieurs circonstances aggravantes". Seules les violences sont retenues contre son épouse qui a également été mise en examen et incarcérée à la maison d'arrêt de Nîmes.

Cet épisode marque-t-il une nouvelle guerre des trottoirs à Nîmes ?

Dans ce dossier qui est loin d'être terminé, la police poursuit de nombreuses investigations sous l'autorité d'une juge d'instruction du tribunal de Nîmes. Les agressions des prostituées se sont déroulées autour des jardins de la Fontaine, du Boulevard Gambetta et de la Maison Carrée.

Boris De la Cruz

Partager