Société

VILLENEUVE Un nouveau président et une belle dynamique pour Totout’Arts

L'équipe de Totout'Arts devant son local aux Angles (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
L'équipe de Totout'Arts devant son local aux Angles (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

L’Avignonnais Bernard Coron, 58 ans, a pris la suite de Christine Belsoeur à la tête du centre culturel et social Totout’Arts, basé à Villeneuve et aux Angles, en avril dernier.

Très investi dans le monde associatif local, il préside désormais l’association qui compte 600 adhérents, 8 salariés et une belle dynamique.

« Un besoin de la population de se rencontrer et de partager »

« Christine Belsoeur a fait un gros travail de structuration, notre souhait maintenant est que le pilotage de l’association soit partagé, impliquer plus les 26 administrateurs dans les différentes activités », explique le président de ce qui est « certainement le seul centre social du Gard qui paye un loyer », précise-t-il, leur local Anglois n’étant pas mis à disposition par la municipalité.

Justement, le travail en partenariat avec les collectivités fait aussi partie des priorités du nouveau président : « ce n’est pas toujours facile, mais ça se passe correctement, on essaie de construire des projets avec elles. » Y compris avec la municipalité des Angles, avec laquelle « on a l’espoir que les relations s’améliorent », note le président.

Sur le fond rien ne change : « on reste un lieu d’animation globale, on travaille sur des notions d’intergénération pour que différents publics se rencontrent et fassent ensemble et nous sommes un lieu ouvert à tous », résume le directeur de Totout’Arts Rémy Ollivier. « On essaie d’être un lieu de rencontres, abonde Bernard Coron. Nous ne sommes pas sur un territoire ‘défavorisé’, mais il y a quand même un besoin de la population de se rencontrer et de partager. »

Un jardin partagé et un atelier de cuisine participative

Ainsi, l’association propose de nombreuses activités pour les petits comme pour les grands, avec des nouveautés. Par exemple, le Nect’Arts, un jardin collectif mis à disposition par un particulier dans la plaine de l’Abbaye, cultivé collectivement avec des outils mutualisés dans le but de partager autant les récoltes que les expériences, ouvert au printemps dernier. Un projet qui a notamment séduit l’école Montolivet, qui y vient dans le cadre d’un projet scolaire.

« Et à moyen et long terme on souhaite que le jardin puisse être en lien avec la cuisine pour fournir la nourriture », poursuit Rémy Ollivier, de quoi faire le lien avec l’autre nouveauté du printemps dernier, les ateliers de cuisine participative. « Les cuisiniers bénévoles préparent les repas de midi, avec une trentaine de couverts par jour, explique Rémy Ollivier. Cette activité a du sens dans le faire-ensemble, la cuisine est un excellent facteur. » Et l’engouement est là : « à ce jour nous avons servi 720 repas, 130 personnes sont venues alors qu’elles ne connaissaient pas le centre et nous comptons 48 cuisiniers bénévoles », se félicite le directeur. Un succès qui leur a donné des idées, puisque un atelier a été mis en place les mercredis après-midi avec les enfants, pour cette fois préparer le goûter.

De quoi instaurer une dynamique intéressante pour le centre culturel et social, qui a connu des difficultés financières par le passé. « Les finances vont mieux, nous avons redressé la barre et les activités se portent bien, affirme Bernard Coron. Mais nous sommes toujours soumis à des subventions qui peuvent changer, nous avons une volonté de trouver d’autres financements. » Le mécénat fait partie des pistes que l’association suit pour ne pas mettre tous ses oeufs financiers dans le même panier public, à l’heure de la baisse globale des dotations de l’Etat.

Et aussi :

Les prochains jours sont chargés pour Totout’Arts, avec notamment dès samedi le marché de Noël ou encore le vernissage d’une expo photo. Le programme complet de décembre est ici.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité