Actualités

BEAUCAIRE Julien Sanchez relaxé face aux commerçants

Julien Sanchez avant l'audience. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Photo archive Tony Duret / Objectif Gard

Les 16 et 17 juin 2015, à deux jours du Ramadan, le maire de Beaucaire prend deux arrêtés municipaux interdisant le commerce dans certaines rues à partir de 23h. Six commerçants musulmans de sa ville, qui s'estiment discriminés, portent plainte pour « entrave à l’exercice d’activité économique par dépositaire de l’autorité publique en raison de l’origine, l’ethnie ou la nationalité ».

Ce jeudi 15 décembre, le tribunal a rendu sa décision. Julien Sanchez a été relaxé au motif qu'il n'était pas suffisamment démontré que les arrêtés étaient directement liés à l'origine des commerçants. Le caractère discriminatoire a donc été écarté.

Julien Sanchez contacté par notre rédaction savoure cette décision : "J'étais serein car je me doutais bien qu'en défendant la tranquillité publique, le tribunal ne pouvait pas condamner un maire. Tout cela était une victimisation et une invention de six commerçants sur la trentaine que comptent le secteur concerné par l'arrêté. "

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité